Le Val de Loire, mémoires d'un fleuve royal

 

Balzac, du Bellay, La Fontaine, Flaubert, Charles d’Orléans, Baudelaire ou encore Victor Hugo, écrivains d'hier, peintres et plumes d'aujourd'hui, tous célébrèrent et s'abandonnent encore à l'harmonie des paysages ligériens du Val de Loire. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis le nouveau millénaire, cette région naturelle, qui s'épanouit de Sully-sur-Loire en région Centre à Chalonnes-sur-Loire en Anjou, établit ses berges sur quelques 280 km de forêts, fleuve et affluents, villes, jardins et petites cités au charme singulier. Des provinces de l'Orléanais à l'Anjou en passant par la Touraine, chaque territoire dénote une identité façonnée dans l'histoire qui captive un nombre toujours plus croissant de visiteurs, français et étrangers.

 

Texte : Stéphanie Santerre

 

Prestige et Renaissance

 

On vient dans le Val de Loire pour découvrir ses célèbres châteaux, prouesses d'architecture, vestiges lointains d'une noblesse royale et des souverains venus s'établir aux confins de Paris. D'amont en aval, les contrées d'Orléans, Blois, Amboise, Tours, Saumur, Angers, étendues sur les quatre départements du Loiret, d'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et du Maine-et-Loire, recèlent toutes de trésors historiques incontournables, tantôt sublimés par les eaux de la Loire, tantôt par les vignobles d'où proviennent de grandes AOC. Réputés ou plus confidentiels, les Châteaux de la Loire comptent 21 édifices intégrés au réseau "Grands Sites du Val de Loire". Symboles de la Renaissance française, ils demeurent par leur prestige les têtes de proue d'un circuit culturel haut en couleurs et en saveurs !

 

Au fil de la Vallée des Rois

 

Proche de la forêt d'Orléans, plus grande forêt domaniale de France où se côtoient petit gibier, sangliers et cerfs dont le brame fascine bien des passionnés l'automne venu, s'étend le Château de Chamerolles à Chilleurs-aux-Bois. Façonnée par Lancelot du Lac (baptisé ainsi en hommage au héros de roman) à mi-chemin entre Médiéval et Renaissance, cette grande demeure du XVIème siècle vaut bien des détours, à l'instar du Château de Gien non loin de là, l'un des plus vieux édifices de la Loire abritant aujourd’hui un musée dédié à la chasse. Halte à Meung-sur-Loire où trône également son "château aux deux visages", fief magistral qui vit séjourner Jeanne d'Arc. À voir : sa chapelle, ses greniers, ses souterrains, son salon des liqueurs et surtout ses deux façades qui lui valent ce surnom singulier. À quelques encablures, le Château de Beaugency qui se raconte lui aussi à travers l'Histoire, il était en effet la demeure de Jean de Dunois, compagnon d’armes de la Pucelle d'Orléans.

 

Chambord, joyau du Centre-Val-de-Loire

 

Le Château de Chambord, sculptural, gothique, féerique, est sans nul doute le point d'orgue d'un séjour en Loir-et-Cher. Sur la commune du même nom, à deux pas de Blois, cet édifice a été érigé sous le règne du roi de France François 1er au cœur du plus grand parc forestier clos d'Europe. Jardin d'agrément, parc de chasse, multiples cheminées… il est l'un des châteaux les plus remarquables jamais construit. Le "vaisseau", classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1981, dévoile également une curiosité signée Léonard de Vinci : son fameux escalier à double révolution, au centre du donjon, qui permet aux visiteurs de l’emprunter sans jamais se croiser.

 

Au rythme des demeures royales et châteaux d'exception

 

Si la tâche est grande d'énumérer tous les châteaux d'intérêt, notons sur le parcours blésois le Château de Fougères-sur-Bièvre et sa galerie à arcades, le Château royal de Blois, et le Donjon de Montrichard surplombant la vallée du Cher. En se rapprochant d'Angers, rendez-vous au Château de Baugé à la rencontre de la dynastie des Anjou, de la chevalerie et de l'amour courtois. Puis, en vous dirigeant vers Saumur, le Château de Montreuil-Bellay et ses 650 mètres de remparts militaires. À découvrir encore, le Château de Montsoreau élégamment niché en bordure de Loire.

 

 

À mesure que se dessine la cité tourangelle

 

Les visiteurs sont ensuite invités à pénétrer les secrets de Montrésor, ses vestiges et sa collection de primitifs italiens. Puis le Château de Nitray à Athée-sur-Cher, second volet de réjouissance historique, dévoilera les secrets de la vigne avec visite des caves de son domaine viticole ancestral et dégustation pour œnologues néophytes et avertis. Sans oublier le Château de Chenonceau, connu pour être l’un des plus beaux édifices lovés sur le Cher. Exceptionnel par sa situation, il fut investi par plusieurs femmes illustres (Katherine Briçonnet, Catherine de Médicis, Diane de Poitiers…), ce qui lui vaut le surnom de "Château des Dames". Il présente également une collection muséale de peintures de grands maîtres (Murillo, Le Tintoret, Nicolas Poussin, Le Corrège, Rubens...).

 

La route des châteaux jusqu’à Nantes

 

Le Château d’Azay-le-Rideau dressé sur l'Indre, le Château de Chinon, puis celui de l'Islettes qui résonne encore des amours tumultueuses de Camille Claudel et Rodin, et bien sûr le château d'Ussé, décor féerique de la Belle au Bois Dormant, le Château d’Amboise, véritable emblème de la ville avec ses jardins paysagers et ses panoramas remarquables sur la Vallée de la Loire, le Château de Clisson où subsistent assommoirs, canonnières et archères, les châteaux d'Oudon, de Châteaubriant, de Groulaie, et enfin le Château des Ducs de Bretagne à Nantes, dernier rempart sur l'océan, qui vient parachever cette litanie de monuments.

 

À l’origine des circuits œnologiques

 

À la mosaïque des adresses historiques se mêle, en Val de Loire, la singularité des terroirs, des lumières, des plaines et coteaux viticoles, du patrimoine religieux, des berges et bancs sableux du fleuve royal, des forêts, et autres lits de végétation abondante. On aime parcourir les bords de Loire en flânant, de grandes cités en bourgades, à pied ou à vélo, au rythme aérien des sternes et des cormorans. On y vient goûter ses vins, richesse séculaire, internationale, au fil des circuits œnologiques dont la région fut pionnière. Les amateurs sauront apprécier l'offre pléthorique de sites labellisés "caves touristiques" qui proposent la vente au domaine et qui, parfois même, dressent gîte et couverts dans un décor pittoresque.

 

Richesse des vignobles et élégance des nectars

 

Sur huit territoires labellisés "Vignobles et Découvertes", quatre grandes Maisons des vins de Loire se partagent l'ensemble du vignoble : Tours, Saumur, Angers et Nantes. De mai à septembre, la saison est idéale pour quelques 6 millions de visiteurs annuels de pratiquer l'œnotourisme, entre vente, animation et dégustation de nectars variés. Une activité enivrante synonyme du "bien-vivre" régional. Chenin, Cabernet d'Anjou, Anjou Gamay, Saumur, Sauvignon et Pinot Noir en Touraine, les grandes appellations d'origine contrôlée du Val de Loire se distinguent par leur élégance, leur fraîcheur et leur vivacité. De Sancerre à l'Océan Atlantique, les vignes s'épanouissent au fil du fleuve donnant naissance aux appellations Chinon, Vouvray, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Muscadet, Saumur Champigny, Layon, etc. Des vins et des villes chacun couronnées de nombreuses festivités célébrant les plaisirs de la chère.

 

Célébration de l'histoire fluviale

 

Le vin, la gastronomie et la Vallée des Rois ont fait la réputation du Val de Loire. Ils se conjuguent à d'autres patrimoines pérennes ancrés dans l'histoire à l'image de la batellerie d'antan qui a reconquis une place de choix sur les flots ligériens. Jadis parcourue de milliers de bateaux, la Loire était en effet une artère commerciale essentielle qui fit la prospérité des villes riveraines. Toutes voiles dehors, gabares, chalands, toues, bateaux-cabanes et fûtreaux reprennent du service le temps de nombreuses festivités célébrant le fleuve royal. Tous les deux ans en septembre, le Festival de Loire réinvestit les quais de pierres d'Orléans, élevée au rang de capitale de la marine de Loire, en rassemblant plus d'une centaine de vieux gréements. Cette mise en scène populaire, festive, et un brin nostalgique, réenchante les traditions fluviales de la ville. D'autres célébrations autour de la batellerie ont également lieu au Thoureil en Anjou, à Bréhémont et Savonnières en Touraine, ou encore à Jargeau dans le Loiret.

 

La Loire à Vélo

 

Véritable sanctuaire de vie sauvage, la région du Val de Loire est un rendez-vous sacré pour les fans de nature, ornithologues, kayakistes et pêcheurs. Les levées de la Loire, le long desquelles s’étirent les 600 km de "La Loire à Vélo", invitent les cyclistes à des pérégrinations bucoliques de Sancerre à Nantes. Bientôt, se seront 800 km qui s'ouvriront aux cyclistes sur les berges du plus grand fleuve de France entre Saint-Brevin-les-Pins, à la sortie de l'estuaire de la Loire, et Cuffy, au bec de l'Allier.

 

Maisons troglodytes et jardins remarquables

 

Dans les parties tourangelles et angevines, c'est un autre spectacle séculaire qu'il sera donné d'admirer : l'habitat troglodytique entamé il y a de cela 2000 ans sur les versants des falaises de tuffeau, blanches, ocres, et lumineuses. On y découvre des carrières souterraines jadis aménagées en caves, écuries, resserres et habitations, protections idéales contre la rudesse du climat. En Val de Loire, berceau de grands architectes-paysagistes, on sillonnera encore les jardins remarquables du Château de Chaumont-sur-Loire avec son parc à l'anglaise, ses buis sculpté et ses cèdres centenaires. Citons également le jardin floral du Château de la Chatonnière à Azay-le-Rideau, les jardins potager et fruitier du Château de Valmer à Chançay, et le jardin parsemé de roses du prieuré Saint-Cosme, demeure de Ronsard.

 

Le berceau de la rose

 

Le territoire loiretain offre aux visiteurs tout ce qu'il rassemble de cultures arboricoles fruitières, d'horticulture et de pépinières. Mais dans le Loiret, on s’intéresse plus particulièrement à la reine des fleurs : la rose. Les plus belles obtentions des rosiéristes orléanais ont d'ailleurs été réunies à la Roseraie Jean Dupont, le conservatoire des roses orléanaises. Un véritable festival de couleurs et de parfums ! À ne pas rater également : la foire aux rosiers de Bellegarde, les jardins de Roquelin à Meung-sur-Loire et leurs 450 variétés de roses, et le jardin du Manoir de la Javelière à Montbarrois qui met en scène une collection unique.

 

Le plus joli ciel du monde

 

Aux quatre coins du Val de Loire, au gré des envies de randonnées, de fines tablées, de plaisir fluvial et de découvertes culturelles, le pays réservera sa magie à qui prendra le temps de rêver. En progressant sur cette terre généreuse, à travers ses paysages enchanteurs, sauvages et préservés, chacun comprendra alors le sens profond des écrits d’Honoré de Balzac, amoureux transis de la région : "Mais, moi, je ne veux point quitter ce joli château d'où nous voyons la Loire et le Blésois, une ville à nos pieds et le plus joli ciel du monde au-dessus de nos têtes et ces délicieux jardins".

 

Notre sélection de campings

Affichage :
89 camping(s) trouvé(s)
  •  Castel Camping Parc de Fierbois - Sainte-Catherine-de-Fierbois
    + d'infos

    Sainte-Catherine-de-Fierbois Membre de la chaîne Castels, ce camping est situé dans un parc d’une centaine d’hectares comprenant un lac et des espaces boisés, au cœur de la région des Châteaux de la Loire. La nature environnante est verdoyante et préservée pour des moments de calme et de ...

    Note des consommateurs 327 avis
    8.15 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Les Saules - Cheverny
    + d'infos

    Cheverny En pleine nature, ce camping est labellisé "Accueil Vélo" et il est directement connecté aux itinéraires cyclables alentours. Il propose en outre des prestations spécifiques à l’accueil des cyclotouristes. Il est équipé de trois piscines dont une couverte, d’u...

    Note des consommateurs 407 avis
    8.88 /10
    Note de l'expert
     
  •  Huttopia Les Châteaux - Bracieux
    + d'infos

    Bracieux Ce camping 3 étoiles de la chaîne Huttopia est installé au cœur de la belle région des châteaux de la Loire. Il est ouvert de mi-mai à début novembre. Les emplacements de camping traditionnel, les chalets, les mobil-homes et les tentes Toile&Bois sont installé...

    Note des consommateurs 1 avis
    10 /10
    Note de l'expert
     
  •  Domaine Les Bois du Bardelet - Poilly-lez-Gien
    + d'infos

    Poilly-lez-Gien C’est niché dans un jardin fleuri et paysager à quelques kilomètres de la ville de Gien que se trouve le Domaine les Bois du Bardelet. Dans ce cadre naturel, entre étangs et forêts, il est possible de séjourner en camping ou en location (chalet ou mobile-home)...

    Note des consommateurs 119 avis
    8.54 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Touristique de Gien - Gien
    + d'infos

    Gien Ce camping nature a installé ses mobil-homes, mais aussi des tentes Canada (au sol ou sur pilotis) et des roulottes traditionnelles sur les bords de la Loire, offrant une vue imprenable sur la ville de Gien célèbre pour sa faïencerie. Profitez en prime des ser...

    Note des consommateurs 104 avis
    8.11 /10
    Note de l'expert