Poitou-Charentes, patrimoine et merveilles en héritage

En terres d'Art et d'Histoire jusqu'aux rivages maritimes, la région Poitou-Charentes conjugue attraits naturels et culturels. Riche de bâtis marqués par l'art roman, de cités médiévales et fortifiées, d'un patrimoine historique unique et de spécificités locales réputées, on y vient tant se perdre dans les ruelles de ses villes qu'embarquer sur les eaux de son Marais Poitevin, goûter ses huîtres de Marennes-Oléron ou se ressourcer au vent de l'Atlantique. Nombre de promenades s'offrent aux amateurs de séjours verts, comme autant de bains de soleil sur les plages charentaises. (Par Stéphanie Santerre)

De la Côte de Beauté à l'estuaire de la Gironde

Coiffant l'Aquitaine au sud-ouest de la France, la région Poitou-Charentes embarque avec elle 4 départements : la Vienne et les Deux-Sèvres au pied du Val de Loire, la Charente et la Charente-Maritime sur l'horizon Atlantique. Avec 460 km de côtes face à l'océan, ce dernier devient un haut lieu de fréquentation touristique en saison estivale, encouragé par sa douceur climatique, le caractère authentique de ses îles et les nombreuses stations balnéaires qui s'égrènent sur la Côte de Beauté jusqu'à l'estuaire de la Gironde où viennent se mêler les eaux de la Dordogne et de la Garonne.

La Rochelle, joyau sur l'Atlantique

Au nord, La Rochelle entame les réjouissances d'un périple qui collectionne les images d’Épinal. La vieille ville, le Vieux Port et ses deux tours emblématiques : la tour de la Chaîne et la tour Saint-Nicolas, les hôtels particuliers, le corps de logis Renaissance et son mur d'enceinte, les maisons à pans de bois... l'histoire de la cité se raconte au fil des flâneries dans un décor de carte postale. D’un point de vue plus contemporain, s'ajoutent au menu les visites de l'Aquarium de la Rochelle, du Musée des Beaux-Arts et du Musée du Nouveau-Monde qui retrace les épopées de la ville avec les Amériques. Cadre de nombreuses manifestations culturelles, La Rochelle se raconte également en musique à travers les célèbres Francofolies tous les ans au mois juillet et Jazz Entre Les Deux Tours, son festival de jazz en octobre. Sans oublier le cinéma avec le Festival du Film de la Rochelle.

 

L'île de Ré, sereine et sauvage

Depuis le port de la Pallice, au nord-ouest de La Rochelle, le second pont le plus long de France (près de 3 km) conduit les visiteurs jusqu'à l'île de Ré à découvrir à dos de petite reine. Véritable havre de paix, jalonnée de petits villages de charme, l'île dévoile tour à tour marais salants, pinède, dunes et champs de vignes, baignée d'une douceur en proie à la clientèle mondaine. Paysages typiques, longues plages sauvages, phares... on aime la parcourir via les nombreuses pistes cyclables qui la sillonnent, croisant ici sa capitale Saint-Martin-en-Ré et ses fortifications du XVIIe siècle, là son petit port, ou encore les adorables bourgades de La Flotte, La Couarde-sur-Mer, Ars-en-Ré et Rivedoux-Plage.

Oléron, la plus grande île du littoral atlantique

Au sud de l'île de Ré, l'île d'Oléron lui répond, plus populaire mais tout aussi dépaysante avec ses maisons blanches réveillées par le mimosa. Face à Rochefort, la plus grande île du littoral atlantique rivalise elle aussi de grandes plages de sables de fin et de sentiers serpentant à travers les forêts de pins maritimes. Les incontournables de l’île : son port de pêche pittoresque de La Cotinière où les plats d'huîtres locales foisonnent en tablée, et le village de Saint-Trojan-les-Bains qui célèbre l'activité ostréicole avec sa Maison de l'Huître Oléronaise. Au départ de l'île d'Oléron, les visiteurs pourront également approcher le fameux Fort Boyard en bateau. Lequel, outre vedette du jeu télévisé éponyme, avait pour première vocation de protéger l'arsenal royal de Rochefort et la rade de l'île d'Aix. Cette petite île, royaume des cyclistes, emmène ses promeneurs à travers des chemins bordés de plages et de petites criques dans un environnement préservé.

Les huîtres Marennes Oléron

Perle en son royaume, l'huître se cultive ici tel un art de vivre. Au sein du bassin de Marennes-Oléron, région naturelle étendue sur plus de 30 km2, s'épanouit un vaste ensemble de production ostréicole reconnaissable à ses marais infinis mariés à l'océan. Protagonistes du bassin, les petits ports pittoresques des communes de Marennes, La Tremblade et encore Le Château-d'Oléron ajoutent à la poésie locale, dans un décor découpé au gré du parcours par de typiques petites cabanes en bois dressées sur pilotis et leurs carrelets suspendus.

 

Les cités balnéaires de la Côte de Beauté

Le long de la Côte de Beauté, les visiteurs auront le choix de poser leurs pénates dans l'une des dizaines de stations balnéaires qui la jonchent : Châtelaillon-Plage, Saint-Palais-sur-Mer, Saint-Georges-de-Didonne... Chacune ayant un accent familial, chaleureux et convivial en été. À l'entrée de l'estuaire de la Gironde, la plus importante d'entre elles : Royan rappelle par petites touches la grande mode des bains de mer à travers les villas Belle Époque du quartier de Pontaillac mêlées à l'architecture moderne de l'après-guerre. Très attractive, Royan séduit les estivants par ses vastes plages et ses nombreuses animations. Elle est d’ailleurs située non loin du célèbre Zoo de la Palmyre.

Villes d'Art et d'Histoire

Les férus d'histoire auront également à cœur de découvrir Rochefort, nichée en bordure de la Charente, qui témoigne encore des belles heures de son industrie maritime et militaire sous la houlette de Colbert au XVIIe siècle. On y visite entre autre la Corderie Royale, ancienne manufacture de cordages aujourd'hui dédiée au Centre International de la Mer. Au chapitre des villes d'Art et d'Histoire, découvrons également Saintes, véritable condensé de monuments religieux. On y croise notamment l'Abbaye-aux-Dames et son église de style roman, la Cathédrale Saint-Pierre ou encore l'amphithéâtre gallo-romain. Puis, aux confins de la Gironde, la Charente-Maritime s'achève sur l'estuaire le plus vaste d'Europe occidentale, terre sauvage et biotope exceptionnel. On y retrouve les fameuses cabanes de pêche au carrelet, entre marais, prairies et riches domaines viticoles du Médoc. Nichée dans ces paysages remarquables, la ville de Meschers-sur-Gironde renferme bien des curiosités à l'image de ses grottes troglodytes, véritables trésors insolites de la région.

Angoulême, entre festival et patrimoine

En s'échappant plus au nord, cap sur le département de la Charente du nom de son fleuve traversant. Sa préfecture : Angoulême jouit d'une réputation mondiale chez les fans de bande dessinée. Son festival international de la bande dessinée réunit chaque année des milliers de visiteurs. Mais la ville offre aussi un visage historique à l'image de sa ceinture de remparts, de sa cathédrale Saint-Pierre et sa vieille ville à l'allure toute poitevine. Charme que vous retrouverez à Cognac, bien connue pour son eau-de-vie de vin à déguster tout en perçant ses secrets d'élaboration distillés à l'hôtel Perrin de Boussac qui en retrace l'histoire. Au fil du parcours, au pied des vignobles, la ville dévoile les trésors d'un riche passé à l'image du château des Valois, de la porte Saint-Jacques ou encore la très ancienne église Saint-Léger.

Ruffec, Jarnac, Aubeterre-sur-Dronne, sous le charme des vieilles pierres

Une fois découvertes ces villes majeures, le département dévoile un éventail d’autres belles curiosités telles que le château de La Rochefoucauld dressé sur la rivière Tardoire. Cet édifice du XIe siècle est flanqué d'un donjon, d'une splendide cours d'honneur et d'un escalier à vis. À ne pas manquer également : les villages de Saint-Simon où étaient construites les gabarres pour le transport fluvial, et de Verteuil-sur-Charente qui abrite un pittoresque moulin à eau et l'église Saint-Médard, sanctuaire d'une remarquable "Mise au Tombeau". On tombera aussi sous le charme de Ruffec et de Jarnac, la ville de naissance de François Mitterrand étendue sur le fleuve. Après une halte à l'étang Vallier à Brossac, cap sur Aubeterre-sur-Dronne classé parmi les plus beaux villages de France pour l'originalité de ses maisons lovées en amphithéâtre sur la Dronne. Ne manquez pas non plus son église monolithe Saint-Jean, la plus vaste église troglodyte d'Europe ! Mais la Charente c'est aussi Chassenon et ses vestiges gallo-romains, le lac de Lavaud et le lac de Mas Chaban à proximité, Confolens, son Pont Vieux et son  festival international de Folklore, et Barbezieux-Saint-Hilaire réputé pour ses marchés.

Poitiers entre histoire et futurisme

Au sud du Val de Loire, la Vienne rassemble quantité d'atours prompts à satisfaire l'appétit des amateurs d'histoire et de divertissement. Épicentre du département, Poitiers se découvre sous ses deux aspects : historique et futuriste, ce qui lui assure une fréquentation hétéroclite. À Chasseneuil-du-Poitou précisément, des milliers de visiteurs se pressent chaque année dans les allées du Futuroscope pour pénétrer un univers d'avant-garde unique en son genre autour d’attractions high tech et de monuments futuristes. Mais la capitale du Poitou sait se montrer sous un autre jour à travers un patrimoine architectural et religieux qui vaut le détour. On observera notamment l'église Notre-Dame-la-Grande inspirée de l'art roman, la cathédrale Saint-Pierre marquée par l'art gothique, le baptistère et le palais de justice au fil d'un parcours jalonné de petites places animées par la vie estudiantine. Un peu plus au sud, à Romagne, à une cinquantaine de kilomètres, on trouve aussi la Vallée des Singes, sanctuaire d'une trentaine d'espèces de primates différentes.

Cités de caractère au cœur de la Vienne

Au chapitre des belles adresses, rendez-vous en bordure de la rivière Vienne à la rencontre de Châtellerault, jolie cité de caractère dont le pont Henri IV et l'église Saint-Jacques situés sur le chemin de Compostelle comptent parmi les monuments emblématiques. Les passionnés de bolides ne manqueront pas de visiter le musée Auto Moto Vélo dans l'ancienne manufacture d'armes de la ville. Au menu des villages d'exception, La Roche-Posay apporte la touche thermale au département. Spécialisée dans les soins de la peau, la station est aussi un cadre très agréable pour les promeneurs. Citons aussi Charroux et sa tour dite de Charlemagne, vestige de la célèbre abbaye Saint-Sauveur, Angles-les-Bains et les ruines de son château médiéval, Saint-Savin et son église abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe classée au patrimoine de l'Unesco qui abrite un vaste ensemble de fresques romanes, Montmorillon, adorable petite village ponctué de maisons anciennes en bordure de la Gartempe, ou encore Civaux aux abords de Lussac-les-Châteaux et sa nécropole mérovingienne dotée de 350 sarcophages. Dans la Vienne, les amoureux des animaux ne seront pas en reste : cap sur Romagne et sa Vallée des Singes qui abrite des centaines de primates issus de 30 espèces différentes.

La Venise Verte, perle du Marais Poitevin

Quittant la Vienne pour les Deux-Sèvres, nous pénétrons alors en royaume du Marais Poitevin, la note verte du séjour. C'est ici qu’on goûte les spécialités poitevines : le chabichou du Poitou (fromage), le tourteau fromager (gâteau) ou encore l'angélique de Niort, confiserie emblématique de la ville éponyme. Paisible et verdoyant, le Marais Poitevin étend ses merveilles naturelles sur près de 100000 hectares à cheval sur la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. Entre marais mouillés, surnommés la "Venise Verte", marais desséchés et littoral, il est empreint d'une douceur et d'une lumière singulières. De nombreux sentiers permettent d'avancer sur ses chemins balisés tracés dans le cœur de la verdure. Fondus dans la nature par voie pédestre ou en barque sur les canaux, les promeneurs découvriront une variété exceptionnelle de paysages parsemés de prairies humides, sculptés de passerelles en bois et ponctués de chênes et de frênes aux mille nuances. Au gré des "sentiers sur l'eau" de la Venise Verte, les bateliers vous guideront jusqu'à l'abbaye du Marais à Maillezais ou vers la Baie de l'Aiguillon, un site majeur pour l'accueil des oiseaux d'eau migrateurs. Pour en savoir plus, rendez-vous à Coulon pour visiter la Maison du Marais Poitevin.

 

Niort, capitale des Deux-Sèvres

Sur le fil de la Sèvre Niortaise, prenons le temps d'arpenter la capitale départementale : Niort, riche d'arguments au programme culturel. Son centre historique mérite le détour entre rues piétonnes commerçantes et monuments remarquables. Le nez au ciel, on observera son édifice emblématique : le donjon dont la silhouette domine les vestiges de l'ancienne forteresse érigée par Henri II Plantagenêt et Richard Cœur de Lion. Balades au long cours sur les berges, panoramas sur la ville, visite des halles, pauses musicales... Niort dévoile un large éventail d'activités.

 

Les monuments classés de l’est niortais

À l'est du département des Deux-Sèvres, Melle est une destination de choix sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle avec ses trois églises des XIe et XIIe siècles, dont l'église Saint-Hilaire inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Du haut de son promontoire rocheux, Thouars révèle à son tour des points de vue imparables sur la vallée du Thouet. Le joyau de cette petite cité nichée aux confins du Val du Loire : le château des ducs de la Trémoïlle, tout en tuffeau et ardoise, est classé Monument Historique. Il avoisine la chapelle Notre-Dame, bel exemple d'art gothique en façade. À seulement 15 km de Thouars, les visiteurs en profiteront pour découvrir le château d'Oiron, splendide édifice Renaissance construit au XVIe siècle par Claude Gouffier, grand écuyer du roi Henri II. À découvrir encore : le château de Saint-Loup-sur-Thouet à Saint-Loup-Lamairé et la nécropole de Bougon, l’une des plus anciennes d’Europe.

 

Villages de caractère deux-sévriens

Sur les parcours des Deux-Sèvres, parmi bien des villages de caractère, on s'arrêtera à Argenton-les-Vallées pour profiter du lac d'Hautibus offert aux loisirs nautiques et de plein air. À Celles-sur-Belle, au cœur du pays, on visitera l’abbaye royale et ses nombreux jardins. Sans oublier Airvault et ses pittoresques maisons à pans de bois, et Le Vanneau-Irleau où son marché sur l’eau, le dernier samedi de juillet, est un spectacle à ne pas manquer !

Notre sélection de campings

Affichage :
141 camping(s) trouvé(s)
  •  Camping La Brande - Le Château-d'Oléron
    + d'infos

    Le Château-d'Oléron Implanté sur l'Île d'Oléron, ce camping bénéficie d'un parc paysagé de 5.5 hectares. De nombreuses activités sont proposées sur place et de belles balades sont à faire à vélo sur les pistes cyclables qui parcourent l'île. Parmi les animations proposées par le ...

    Note des consommateurs 3 avis
    8.07 /10
    Note de l'expert
     
  •  Castels Camping Les Gorges du Chambon - Eymouthiers
    + d'infos

    Eymouthiers Ce domaine authentique de 28 hectares possède de vastes espaces engazonnés et verdoyants qui séduiront les adeptes de la nature. Nombreuses randonnées à faire à pieds ou à vélo. En haute saison, un club enfants propose des ateliers ludiques, des balades à pone...

    Note des consommateurs 101 avis
    8.49 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping La Roche Posay Vacances - La Roche-Posay
    + d'infos

    La Roche-Posay Le Camping La Roche Posay Vacances se trouve en Vienne en France. Tous et toutes seront ravis de nager, jouer ou se détendre dans notre piscine extérieure. Le Wifi est accessible en zone de services.

    Note des consommateurs 278 avis
    8.26 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Bois Soleil - Saint-Georges-de-Didonne
    + d'infos

    Saint-Georges-de-Didonne Installé sur un vaste terrain (en plusieurs parties séparées par la route) au cœur d’une forêt de pins, ce grand camping est vraiment sympathique. Il profite de la façade maritime : les locations premium surplombent la dune et la mer, et il a un accès direct à...

    Note des consommateurs 8 avis
    7.58 /10
    Note de l'expert
     
  •  Huttopia Oléron Les Pins - Saint-Trojan-les-Bains
    + d'infos

    Saint-Trojan-les-Bains Situé à Saint-Trojan-les-Bains, au sud de l'île d’Oléron, le camping Oléron Les Pins accueille les vacanciers de mi-mai à fin septembre. Cet établissement 3 étoiles dispose d’un terrain de 5 hectares pour vous loger sur des emplacements nus pour tentes, carava...

    Note des consommateurs 3 avis
    8.21 /10
    Note de l'expert