Les Pays de la Loire, l'union ligérienne et atlantique

 

La région Pays de la Loire tient son nom des eaux royales : la Loire, plus grand fleuve sauvage de France, dont elle partage le Val avec la région Centre-Val-de-Loire. Elle s'étend de la Mayenne, aux confins normands, à la Vendée, en passant par la Sarthe, le Maine-et-Loire et la Loire-Atlantique. Elle conjugue ainsi une grande diversité de paysages naturels et de sites remarquables. De plaines en rivages océaniques, de bocages en marais salants, de campagne ligérienne en stations balnéaires, elle offre une palette idéale pour un séjour découverte qu’il soit estivant, au vert ou culturel.

 

Texte : Stéphanie Santerre

 

Laval, aux portes de l'Anjou et de la Bretagne

 

La Mayenne entame la région avec ses paysages vallonnés, invitant aux balades tranquilles et aux activités de plein air. C'est ici que se loge Laval, en bordure de rivière, ville d'Art et d'Histoire séculaire. La cité dévoile un patrimoine historique témoin d'un passé florissant, à l'image du Vieux-Château des XIe et XVIe siècles, jadis résidence des contes de Laval. Rendez-vous des amateurs d'Art Naïf, le château abrite en effet l'une des plus importantes collections d’œuvres d'Europe parmi lesquelles les peintures du Douanier Rousseau, l'enfant du pays. En déambulant dans ses ruelles médiévales cernées par de vieilles bâtisses à colombages, il vous sera donné d'apercevoir la cathédrale Sainte-Trinité, la porte Beucheresse et ses deux tours à mâchicoulis, ou le jardin de la Perrine, décor aux mille essences épanouies sur leur éperon rocheux dominant la vallée mayennaise.

 

Les cités historiques de caractère de la Mayenne

 

Citons d’abord Lassay-les-Châteaux, véritable petit trésor pittoresque à ciel ouvert avec ses maisons de granit, son château et sa forteresse où le temps s'est comme figé dans la pierre. Impression similaire à Sainte-Suzanne. Élevée sur les bocages verdoyants, cette petite cité médiévale est classée parmi les "plus beaux villages de France". En Haute Mayenne, au creux de la vallée de l'Ernée, le village de Chailland ravive l'histoire de la forge. Sur la commune de Chémeré-le-Roi : le moulin de Thévalles mérite aussi le détour. Seul moulin à eau ouvert dans le département, il constitue une attraction champêtre incontournable.

 

De châteaux médiévaux en ruines romaines

 

Aux monuments historiques par centaines, que le territoire égrène fièrement au fil du parcours, s'ajoutent de nombreuses activités culturelles à inscrire au menu régional. À Mézangers, sur les traces de la Dame Verte dont la légende veut qu'elle hante encore son domaine, le château du Rocher captive ses visiteurs par sa silhouette de granit, mystique et romantique. Puis direction le château de Craon, sur la colline de Guinefol, pour découvrir des apparats de style Louis XVI dans une autre atmosphère. Incontournables également : la basilique Notre-Dame-de-l'Épine, vestige de l'architecture religieuse médiévale et décor du festival d'Arts Sacrés chaque été à Évron, et le site archéologique gallo-romain de Noviodunum à Jublains qui ravira les férus d'histoire. Un site atypique et fascinant où cohabitent de nombreuses reliques et les vestiges du temple, des thermes, du théâtre et de la forteresse. Un patrimoine antique exceptionnel, des rues romaines reconstituées, toute une époque sortie de terre !

 

Échappée nature et sauvage entre Mayenne et Sarthe

 

Les amoureux de la nature pourront également s'échapper vers Saint-Fort, à la rencontre d'une centaine d'espèces animales secourues au refuge animalier de l'Arche avant d’être relâchées dans leur milieu naturel. Un vrai bonheur pour petits et grands qui pourront voir évoluer dans ce havre de paix provisoire : lions, oiseaux exotiques, singes, chouettes, loups, tigres et léopards, à travers plusieurs circuits de découverte. Un parcours bucolique à prolonger dans les nombreux sites naturels de la Mayenne, à l'instar du canyon de Saulges, site protégé classé Natura 2000. Situé dans la vallée de l'Erve, il abrite des dizaines de cavités et grottes marquées du passage des hommes préhistoriques, dont les plus intéressantes sont la Grotte à Margot et la Grotte de Rochefort. On aime aussi se perdre dans ses landes, au fil des randonnées où paissent aurochs et moutons noirs d'Ouessant. Plus largement étendu : le Parc Naturel Normandie-Maine qui rassemble sur plus de 250000 hectares toute la richesse et la singularité des paysages du nord de la région Pays de la Loire : bocages, forêts, rivières, étangs, landes et tourbières. Le meilleur endroit pour observer la nature foisonnante du parc est le mont des Avaloirs à 460 mètres d'altitude dont le belvédère réserve un panorama vertigineux à 360 degrés. Côté sarthois, le territoire abrite également les Alpes Mancelles : une zone pétrie d'escarpements rocheux et boisés, prisée des pêcheurs, randonneurs, VTTistes et kayakistes, et traversées par la rivière de la Sarthe. On y vient pratiquer de nombreuses activités sportives et découvrir les petites cités de charme qui s'y nichent telles que Saint-Léonard-des-Bois.

 

Le Mans, fief sarthois

 

La préfecture de la Sarthe est aussi réputée pour sa compétition automobile mythique : les 24 Heures du Mans, que pour son patrimoine historique et ses fameuses rillettes. Si les amateurs viennent de loin observer les pilotes du monde entier sur son circuit, la ville ajoute au séjour ses trésors bâtis, à l'instar de la cité Plantagenêt. Ce quartier classé secteur sauvegardé est enrubanné au cœur d'une imposante muraille romaine édifiée au IIIe siècle. Cathédrale Saint-Julien, hôtels particuliers Renaissance, maisons à pans de bois, la ville dévoile ses atours comme autant d'arguments la désignant souvent comme décor de films de capes et d'épée. Quant aux amateurs de bolides, rendez-vous aux abords du Circuit des 24 Heures, au sein d'un musée dédié à la mémoire des 24 Heures du Mans et de l'évolution automobile.

 

Un circuit sarthois aux mille curiosités

 

Parmi les autres lieux incontournables de la région : le château du Lude édifié sur les bords du Loir au Xe siècle pour défendre l'Anjou des invasions anglaises et normandes. Devenu hôtel de plaisance, il dévoile son architecture tour à tour médiévale, Renaissance et classique. À la richesse de ses appartements se mêlent de superbes jardins extérieurs : celui de l’Éperon et sa roseraie, ou encore le jardin de la Source pensé par de grands paysagistes à la manière d'une toile de maître impressionniste. À découvrir également : l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes, temple de chants grégoriens. On y visite son église abbatiale qui renferme des chefs-d'œuvre de la Renaissance française dont "La mise au tombeau du Christ". Aussi remarquable : l’abbaye de l'Épau à Yvré-l'Évêque. Cette ancienne abbaye cistercienne de la Piété-Dieu fondée par Bérangère de Navarre en 1229 enchante elle aussi les oreilles des mélomanes à travers ses récitals, concerts de musique de chambre et musique classique. Si la Sarthe compte de nombreux villages de caractère, La Ferté-Bernard mérite toutes les attentions de par sa situation privilégiée sur les bords de l'Huisne au cœur du Perche Sarthois. À admirer : ses façades à pans de bois et ses canaux qui lui valent le surnom de "petite Venise de l'Ouest". Arrêtons-nous également du côté d'Asnières-sur-Vègre, l’un des plus beaux villages du département avec son Vieux-Pont enjambant la rivière, son église Saint-Hilaire et ses les longues rives. Envie d'un pique-nique ou d'un grand bol d'oxygène ? Cap sur la forêt domaniale de Bercé, aux environs du Mans, ponctuée de chênes centenaires, de résineux et de ruisseaux, et occupée par une abondante faune.

 

Les châteaux du Maine-et-Loire

 

Voici alors le Maine-et-Loire où se prolongent le Val de Loire et le lit du fleuve royal dans un milieu naturel marqué de riches terroirs. Ici s'enchaînent de nombreux châteaux, les plus belles attractions régionales, à l'image du château de Serrant à Saint-Georges-sur-Loire réputé pour ses somptueux appartements et son mobilier d'époque. Puis le château de Brézé, ses douves sèches les plus profondes d'Europe et ses galeries souterraines formant un ensemble troglodytique impressionnant. Le château du Plessis-Bourré édifié au XVe siècle et dont le donjon, les tours et le pont-levis rappelleront aux cinéphiles le décor des films "Peau d’Âne" et "Fanfan la Tulipe". Notons également le château de Montreuil-Bellay, entre médiéval et Renaissance, et l'abbaye royale de Fontevraud, nécropole des Plantagenêts qui abrite les gisants d'Aliénor d'Aquitaine et de ses deux fils Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre. Et s'il fallait élire notre préféré : le château de Brissac à Brissac-Quincé, connu pour être le plus haut château de France avec ses 7 étages et sa rivière traversante.

 

Sur les coteaux des vins d'Anjou

 

À pied, en vélo ou même en petit train, le pays d'Anjou réserve à ses visiteurs tous les plaisirs d'une immersion dans les vignobles. Empruntons bien sûr les itinéraires oenotouristiques à la croisée des vignes, caves et domaines réputés. Étendue entre coteaux de Loire et villages pittoresques, la route mène les amateurs de grandes AOC à Saint-Hilaire-Saint-Florent à la découverte des différentes étapes d'élaboration des vins à fines bulles. Puis à Chalonnes-sur-Loire, Brissac et Saint-Lambert-du-Lattay dont le musée dévoile tous les secrets de la vigne et du vin d'Anjou. Dans cette partie occidentale du Val de Loire, les curieux goûteront le fruit d'un plan unique en France : le chenin ou pineau de Loire qui assure aux vins blancs une étonnante déclinaison de saveurs, des Coteaux-de-l'aubance aux vins de Savennières. Ils goûteront également aux plus célèbres appellations de vins rouges issues du cépage cabernet franc : Anjou-villages, Anjou-coteaux-de-la-loire et Saumur-champigny.

 

Le Val de Loire inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco

 

Le calme et la lumière des coteaux ligériens règnent au cœur d'un val où la Loire recèle une biodiversité exceptionnelle, nichée dans les zones inondées de son lit. Un écosystème unique et un axe migratoire pour des centaines d'espèces d'oiseaux, à l'image de la sterne pierregarin, de la barge à queue noire et du petit gravelot. Le fleuve, où renaît la batellerie d'antan le temps de festivals et "jours de Loire", est reconquis par les gabares, toues, chalands et bateaux-cabanes. Un patrimoine mondial, inscrit à l'Unesco au titre des paysages culturels vivants, qui marie en toute harmonie une vaste collection de châteaux et une très belle concentration de faune, de flore, de rives et de vignobles au cœur du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine.

 

Saumur et Angers, villes d'Art et d'Histoire

 

Saumur, la "perle de l'Anjou", et son château toisent la vallée de la Loire. Cerclée de fortifications, la ville séduit par son allure historique, ses ruelles et ses demeures anciennes. À voir : la place Saint-Pierre et son église romane Notre-Dame-de-Nantilly. Puis rendez-vous à Angers en bordure de Maine. La capitale de l'Anjou est coiffée du château des ducs d'Anjou édifié au XIIIe siècle par Saint-Louis. L'édifice renferme un trésor : la tenture de l'Apocalypse, la plus grande tenture médiévale au monde. La visite se poursuit avec la cathédrale gothique Saint-Maurice, le musée des Beaux-Arts, ou encore la galerie David d'Angers située dans l'ancienne église abbatiale Toussaint. Dans le Maine-et-Loire, le village de Montsoreau est lui aussi un incontournable : classé parmi les plus beaux villages de France, il dévoile un château de tuffeau en balcon sur le fleuve et de petites ruelles fleuries où il fait bon flâner.

 

Immersion en Pays Nantais

 

S'annonce alors l'horizon maritime de la Loire-Atlantique : domaine des plages de sable, criques, marais salants et côtes rocheuses. Un pays où la pêche est reine au creux des petits ports du littoral. Un pays de contrastes où règnent villes d'histoire, vignobles réputés et contrées sauvages. Au confluent de la Loire et de l'Erdre, Nantes en est la capitale. À visiter sans modération : son fameux château des ducs de Bretagne consacré à la mémoire de ville, l’ancien quartier du Bouffay et ses charmantes bâtisses, la cathédrale gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul, l'incontournable passage Pommeraye, ou encore le jardin japonais de l'île de Versailles. Riche d'un terroir viticole exceptionnel, le pays nantais abrite également des vignobles sur quelques 15000 hectares. La production : Muscadet et Gros Plant est à redécouvrir en promenade le long des coteaux ou au musée du Vignoble Nantais à Le Pallet. Quittons les voies de l'oenotourisme pour naviguer sur le canal de Nantes reliant Nantes à Brest sur 364 km. D'écluse en écluse, croisant les chemins de halage bretons, le parcours fluvial est enchanteur. Un tourisme vert original à la rencontre d'un bâti pittoresque et de doux paysages.

 

Au nord l'estuaire : la Côte Sauvage

 

En quête de détente et de calmes étendues, les visiteurs découvriront Guérande nichée au cœur des marais salants. Cette cité médiévale est réputée pour se fleur de sel récoltée par les paludiers. L'occasion aussi de se perdre dans le plus vaste marais de France après la Camargue : le Parc Naturel de Brière. Un parc immense où se déploie notamment le marais de Grande Brière Mottière avec ses chaumières, ses prairies humides, ses canaux et ses roselières. Un site habité par une faune étonnante au milieu des îles et des tourbières. Sur l'estuaire de la Loire s'étend Saint-Nazaire qui ravira les amateurs de chantiers de constructions navales. Destination atypique mais non moins pourvue d'intérêt, on y visite notamment le Centre International des Paquebots Escal'Atlantic, l'écomusée, le sous-marin Espadon ou encore les Chantiers de l'Atlantique qui dévoilent les secrets de construction des paquebots de croisière. Animée, curieuse et festive, la ville mérite de s'attarder, pourquoi pas le temps des Escales, le festival dédié aux musiques du monde. Dans un cadre différent, la petite station balnéaire mondaine de La Baule permet une échappée de charme hors des sentiers urbains. Flanquée d'une longue plage de sable, elle attire de nombreux baigneurs et amateurs d'activités nautiques. On y vient aussi pour son centre de thalassothérapie et son casino en front de mer. La Côte Sauvage compte de nombreuses autres stations sur l'océan : Le Pouliguen, Le Croisic, Batz-sur-Mer, Pornichet

 

Au sud de l’estuaire : la Côte de Jade

 

En période estivale, on se presse respirer l'iode vivifiant de la Côte de Jade. Étendue de l'estuaire de la Loire au Marais Breton, elle est jalonnée de paysages découpés et de vastes plages balayées par les rouleaux d'écume. On y croise d’abord Saint-Brévin-les-Pins, puis La Plaine-sur-Mer, Pornic avec ses petits ports de pêche et de plaisance et son chemin des douaniers, et La Bernerie-en-Retz. Des stations balnéaires idéales toute l'année car elles n'abondent pas de vacanciers à outrance.

 

La Vendée, en terres belles et rebelles

 

Sauvage, terrienne et maritime, la Vendée, en province historique du Poitou, apporte la dernière touche de caractère aux Pays de la Loire. Ici, le soleil perce plus fort et plus longtemps, réchauffant la côte Atlantique aux premières lueurs du printemps. Un climat propice à l’afflux touristique, conséquent l'été, motivé par les nombreux attraits naturels et culturels du territoire. Les fous de nature embarqueront pour le Marais Poitevin, dans ses parties sèches puis humides, sillonner les canaux et les sentiers sauvages. Empruntant le passage du Gois, la voie terrestre qui relie à marée basse Beauvoir-sur-Mer à l'île de Noirmoutier, les amateurs de pêche à pied s'en donneront à cœur joie, avant de rejoindre le pays du mimosa : Noirmoutier. L’île, avec ses paysages de sable, de dunes, de pins, de chênes et de marais salants, ouvre la parenthèse idéale d'un séjour vendéen aux accents bucoliques. Paradis des cyclistes, elle foisonne de petites maisons de charme et de spécialités gastronomiques à l'image de son huile et de sa pomme de terre primeur.

 

La Côte de Lumière : d'escapades îliennes en stations animées 

 

S'il est une autre île où l'on aime prendre le large, c’est l'île d'Yeu. Elle s'annonce comme un havre de paix farouchement préservé. Dans un cadre authentique, l'île réserve aux promeneurs une escapade totalement déconnectée du tumulte urbain. Face à elle, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, son petit port réputé, ses bateaux colorés et sa pêche à la sardine, méritent le détour. Sur le littoral, à la Côte de Jade se substitue la Côte de Lumière où s'égrènent les stations balnéaires de La Barre-de-Monts, Notre-Dame-de-Monts, Saint-Jean-de-Monts, Saint-Hilaire-de-Riez, Brétignolles-sur-Mer, Les Sables-d'Olonne et La Tranche-sur-Mer, toutes très prisées des estivants. Les Sables-d'Olonne, théâtre annuel du départ du Vendée Globe (course de bateau en solitaire autour du monde), dispose de nombreux atouts courus des vacanciers avec sa longue plage de 3 km, son casino, son centre de thalasso, son port de plaisance et de nombreuses prestations nautiques et sportives. Dans les terres, à la rencontre de La Roche-sur-Yon, les visiteurs découvriront une ville pétrie d'édifices majeurs où l'architecture XIXe domine.

 

Au rythme des moulins et du Puy du Fou

 

Châteaux, abbayes, prieurés, réserves naturelles, la Vendée multiplie les curiosités sur son territoire, à l'image de ses moulins à vent dont certains sont encore en activité. À voir : les moulins jumeaux du Terrier Marteau à Pouzauges, les moulins de la Guérinière sur l'île de Noirmoutier, le petit moulin de Châteauneuf ou encore le moulin de Rairé à Sallertaine. Spectacle typiquement régional, ils offrent une photographie unique du pays, à l'instar d'une autre star vendéenne : le Puy du Fou qui a conquis ses lettres de noblesse en devenant en 2014 le meilleur parc d'attractions du monde. Sur la commune Les Épesses, le lieu-dit du Puy du Fou donne son nom à cette manifestation sans égal, insolite, captivante et très attractive où chaque année des milliers d'acteurs, riverains et comédiens, revêtent les costumes vendéens du Moyen-Age à la Seconde Guerre Mondiale. Un rendez-vous grandiose habillé de sons et lumières détonants où cohabitent gladiateurs, mousquetaires, vikings, officiers et paysans dans une ferveur qui mérite à elle seule un voyage dédié.

 

Notre sélection de campings

Affichage :
206 camping(s) trouvé(s)
  •  Camping Le Moulin de l'Eclis - Assérac
    + d'infos

    Assérac Situé entre Guérande et l’entrée dans le Morbihan, au cœur du Parc Naturel de Brière, ce camping vous fera profiter de son parc aquatique chauffé et de son accès direct à la plage de la baie de Pont Mahé. En haute saison : club enfants, concours de pétanque, b...

    Note des consommateurs 3 avis
    8.17 /10
    Note de l'expert
     
  •  Nantes Camping - Nantes
    + d'infos

    Nantes Rares sont les campings situés au centre de grandes villes, Nantes Camping fait une belle exception à la règle. Bordé par la rivière Le Cens et niché en contrebas d’un bois, cet établissement 5 étoiles offre 84 emplacements confortables pour les caravanes, ten...

    Note des consommateurs 34 avis
    8.71 /10
    Note de l'expert
     
  •  Sunêlia Le Fief - Saint-Brevin-les-Pins
    + d'infos

    Saint-Brevin-les-Pins Ce camping possède de nombreuses infrastructures sportives, un superbe espace aquatique, un espace aqualudique couvert et un beau spa design qui propose de la détente et, bien entendu, des massages. Les animations : cours d’aquagym et d’aquafun, cours de gym e...

    Note des consommateurs 6 avis
    8.27 /10
    Note de l'expert
     
  •  Campéole Plage des Tonnelles - Saint-Jean-de-Monts
    + d'infos

    Saint-Jean-de-Monts L'établissement est en bord de mer. Profitez de notre piscine extérieure. Le Wifi est accessible en zone de services.

    Note de l'expert
     
  •  Camping La Yole - Saint-Jean-de-Monts
    + d'infos

    Saint-Jean-de-Monts En retrait des routes principales, les 8 hectares de verdure du camping La Yole se situent au calme et à proximité des immenses plages de la côte vendéenne. La Yole propose un miniclub en été, ainsi que diverses animations sportives (cours d'aquagym, tournois ...

    Note des consommateurs 148 avis
    8.24 /10
    Note de l'expert