Nantes, la (ré)créative

Idéalement située entre Bretagne et Vallée de la Loire, jeune, branchée, historique et contemporaine à la fois, mais aussi et surtout carrefour des cultures et des imaginaires, Nantes (44) vous embarque pour une drôle d’escapade. (Par Eric Grandsagne)

Réservez votre hébergement à Nantes

En ville ou au vert ? Le Camping de Nantes réunit les deux ! Classé 5 étoiles, il est ouvert à l’année. Non loin du cœur de la ville, accessible par les pistes cyclables ou les transports en commun (arrêt du tramway à proximité), vous disposez ici d’un environnement boisé très agréable, sur 8.5 hectares bordés par la rivière le Cens. Près de 80 emplacements sont prévus pour le passage (tentes, caravanes, camping-cars), les autres étant occupés par des hébergements locatifs : mobil-homes, chalets et tentes lodge. Sur place, vous profitez aussi d’une aire de jeux pour les enfants, d’un minigolf, d’un terrain de pétanque, d’une esplanade jardin, mais aussi d’un bar-restaurant. Enfin, à 100 mètres de l’entrée du terrain, la piscine du Petit Port, couverte et chauffée, est accessible gratuitement pour les clients du camping.

Voyage à Nantes

Suivez la ligne verte, dans un sens comme dans l’autre, promesse d’un peu plus de quarante étapes à vivre autour des principaux sites et monuments de Nantes, œuvres d’art, installations et points de vue sur la ville. Ces étapes sont dispersées mais reliées par un ruban vert de 12 km, matérialisé au sol. Suivez donc cette ligne et levez les yeux, vous êtes au cœur du "Voyage à Nantes", concept touristique original pour un city break pas comme les autres. Sur le parcours : le Jardin des Plantes, le Château des ducs de Bretagne et les Machines de l’île composent un trio des plus éclectiques, trois des sites les plus visités de la ville. Le Voyage à Nantes a été lancé en 2011 avec à sa tête Jean Blaise, l’homme de l’art justement, "porteur d’une certaine idée de la culture qui marie plaisir de la foule et émotion d’une œuvre, ouverture à l’autre et joyeuse décontraction. Bref, une culture qui décloisonne la ville". Quel beau voyage ! En quelques années, Nantes est devenue une exposition à ciel ouvert, animée chaque été par des créations éphémères et souvent monumentales.

De l’audace partout

Reste que dans une ville qui a vu naître Jules Verne (un musée lui est dédié), on ne s’étonne pas de voir l’imaginaire côtoyer harmonieusement le patrimoine. Débutez ce city break à Nantes par la pointe ouest de l’île, ancienne friche industrielle réhabilitée, coup de cœur dans cette escapade urbaine et verte en même temps. À dos d’éléphant, grâce aux Machines de l’île, on se dit déjà que la visite va être amusante. Le bestiau mécanique vous ouvre ses horizons, tout comme les anneaux de Buren et Bouchain où, à travers ces œuvres installées le long des quais de la Loire, la ville se dévoile tout doucement. En poursuivant la ligne verte, on enjambe le fleuve par le pont Anne de Bretagne. C’est à moins de deux kilomètres d’ici que cette dernière est née, dans le Château des ducs de Bretagne. Vous y viendrez, après avoir traversé le centre-ville, le cours Cambronne, la place Graslin et son superbe théâtre à huit colonnes, le passage Pommeraye, la place Royale, la basilique Saint-Nicolas et sa flèche blanche qui culmine à 85 mètres, ou encore la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul dont les voûtes sont plus hautes que celles de Notre-Dame de Paris. Au cœur du quartier du Bouffay, près du château, vous apprécierez le quartier médiéval et ses maisons à pans de bois et pierre de taille. Pour une vue panoramique sur Nantes, on vous conseille néanmoins de grimper au 32e étage de la tour de Bretagne et de vous percher dans "Le Nid", refuge d’un immense oiseau blanc, une œuvre de plus dans la cité.

Tours de pass-pass

Un bon plan pour visiter Nantes ? Les 3 pass (24h, 48h et 72h) conçus pour accéder, au meilleur tarif, aux multiples monuments et sites. Pour la durée choisie, le passeport nantais intègre ainsi l’entrée gratuite à 28 sites touristiques de choix (Château des ducs de Bretagne, croisières fluviales, Galerie des Machines, Musée d’Histoire de Nantes, Musée d’Arts...) mais aussi à l’ensemble des transports en commun. Plus d’informations : www.nantes-tourisme.com

Les incontournables : le Château des ducs de Bretagne

Construit à la fin du XVe siècle, le Château des ducs de Bretagne a vu naître Anne de Bretagne, deux fois reine de France. Derrière sa robuste forteresse (on peut suivre le tour des remparts) se trouve un bien élégant palais d’inspiration pré-Renaissance, avec ses façades en tuffeau propres à l’architecture des châteaux de la Loire. Depuis 2007, le château abrite aussi et surtout le Musée d’Histoire de Nantes : pédagogique et éclectique où de nombreux dispositifs multimédias animent les 32 salles. Parmi les 1150 objets de collection du site, vous découvrirez notamment les moules des biscuiteries BN ET Petit LU, ou encore le tableau de Turner représentant les quais de la Loire à Nantes. Plus d’informations : www.chateaunantes.fr

Les incontournables : le Jardin des Plantes

Tout au bout de la rue Georges Clémenceau où se situe le nouveau Musée d’Arts, ne manquez pas non plus cette immersion au cœur du végétal. Avec 7 hectares de verdure en plein centre-ville, ce jardin botanique à l’anglaise regorge de trésors dans ses serres (plantes exotiques rapportées par les capitaines nantais à la demande de Louis XV) et ses parterres avec 50 000 fleurs plantées chaque saison. Entre magnifiques collections de camélias et de magnolias, et autres installations artistiques et végétales, la promenade se révèle aussi romantique que poétique.

Les incontournables : le Musée d’Arts

Sa réouverture date de juin 2017, et il aura fallu six ans de travaux à l’ancien Musée des Beaux-Arts pour devenir le tout nouveau Musée d’Arts de Nantes avec ses 30% de surface d’exposition supplémentaire (au total sur 17 000 m2). 900 œuvres y sont désormais à découvrir, de l’art ancien à l’art contemporain, de la peinture (Courbet, Chagall, Kandinsky, Picasso...) à la vidéo. À la rénovation du palais, de ses façades et des verrières, s’est ajoutée la construction d’un bâtiment contemporain, le Cube (sur 2000 m2). Le musée s’est aussi enrichi d’un auditorium et d’espaces pédagogiques. Il propose par ailleurs une librairie-boutique et un restaurant. www.museedartsdenantes.fr

Les incontournables : la Place Royale

Entièrement piétonne, la place Royale s’étend tout autour d’une immense fontaine en granit. On y passe forcément en centre-ville puisqu’elle est desservie par de nombreuses rues. On s’y arrête aussi pour faire une pause et boire un verre en terrasse, mais il faut surtout s’approcher de cette fontaine pour découvrir l’image en marbre du caractère fluvial et maritime de Nantes, avec le trident de Neptune, dominant les allégories en bronze de la Loire et quatre de ses affluents (Erdre, Sèvre, Cher et Loiret).

Les incontournables : le Passage Pommeraye

Entre deux boutiques, et pour celles qu’il abrite aussi, empruntez donc le passage Pommeraye (ouvert tous les jours de 8h à 20h). Il s’agit là d’un ensemble couvert datant du XIXe siècle réparti sur trois niveaux. Unique en Europe, il n’a pas manqué d’inspirer de nombreux artistes, à l’instar du cinéaste Jacques Demy. Mais qu’a-t-il de si exceptionnel ? Un escalier monumental, ouvragé et éclairé par une verrière, qui dessert des galeries en mezzanine. Un véritable chef-d’œuvre architectural !

Les incontournables : les Machines de l’île de Nantes

Enlacée par les bras de la Loire, l’île de Nantes, autrefois site industriel, chantiers navals et commerces maritimes, est aujourd’hui un quartier ouvert aux projets contemporains et culturels, ainsi qu’aux loisirs. En termes d’architecture, on y découvre des réalisations signées Nouvel (le Palais de Justice), Portzamparc, Lacaton et Vassal, etc. Côté parcs, on y déambule dans le jardin des fonderies (sous les nefs des anciennes Fonderies de l’Atlantique), le parc des berges, ou celui des chantiers. Ici, passage obligé par les incroyables Machines de l’île, structures monumentales en mouvement issues de l’imagination de François Delarozière et Pierre Orefice, qui se nourrissent aussi des mondes de Jules Verne et de l’univers mécanique de Léonard de Vinci. Depuis 10 ans, le Grand Éléphant (12 mètres de haut !) sort régulièrement se promener sur les quais. Et sur son dos, 50 personnes peuvent prendre place pour une balade de 30 minutes environ. À voir aussi : le Carrousel des Mondes Marins (35 éléments mobiles sur trois manèges), la Galerie des Machines, le Manège extérieur…

Notre sélection de campings

Affichage :
1 camping(s) trouvé(s)
  •  Nantes Camping - Nantes
    + d'infos

    Nantes Rares sont les campings situés au centre de grandes villes, Nantes Camping fait une belle exception à la règle. Bordé par la rivière Le Cens et niché en contrebas d’un bois, cet établissement 5 étoiles offre 84 emplacements confortables pour les caravanes, ten...

    Note des consommateurs 20 avis
    9.18 /10
    Note de l'expert