La chaîne des Puys, au pays des volcans

En Auvergne, le monde des volcans se lit dans les paysages aussi clairement que dans un livre de géographie. Aux portes de Clermont-Ferrand, la chaîne des Puys, avec ses 80 volcans alignés sur une quarantaine de kilomètres, offre des paysages uniques en Europe qui, à eux seuls, valent le voyage ! (Par Annette Soumillard et Marc Grenet)

Clermont-Ferrand, berceau de Michelin

Nés du feu de la terre lors de violentes éruptions, les paysages de la chaîne des Puys, appelés aussi les “monts Dôme” sont un véritable musée du volcanisme à ciel ouvert. Tout ici rappelle la lutte que se sont livrés les éléments pendant des millions d’années. Dômes, cônes, cratères, pics, monticules ou collines, ils demeurent les témoins du gigantesque cataclysme qui les engendra et marquent tant les paysages que l’architecture. Ainsi, avec ses nombreuses constructions en pierre de lave noire, Clermont-Ferrand, capitale de l’Auvergne, peut apparaître un peu triste et sévère. Pourtant cette cité façonnée par la réussite industrielle de Michelin et qui compte plusieurs écoles supérieures offre une ambiance plutôt dynamique, notamment aux abords de la place de Jaude, son centre historique où dans les cafés, pubs et restaurants règne une animation permanente. Tandis qu’en flânant dans le lacis de ses ruelles médiévales, on croise des fontaines offrant des haltes rafraîchissantes, la plus célèbre étant la fontaine d’Amboise (XVIe siècle), place de la Poterne. Dominant la ville, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, superbe exemple de construction en pierre de lave noire de Volvic, mérite une visite – avant ou après avoir opéré un ravitaillement en produits locaux au marché de la place Saint-Pierre. Puis, avant de partir à l’assaut du puy de Dôme qui domine Clermont de sa silhouette majestueuse, gardez un peu de temps pour l’Aventure Michelin. Ouvert depuis 2009, cet espace de 2000 m2 est entièrement consacré à la saga Michelin, depuis l’invention du pneumatique jusqu’à nos jours. La visite est certes un peu sérieuse, mais néanmoins intéressante.

Royat, thermalisme Belle Époque

Faites une petite pause à Royat. Accolée à Clermont, cette station thermale réputée depuis l’Antiquité possède un riche patrimoine architectural Belle Époque, de grands hôtels un peu décatis ainsi qu’un casino. Elsa, guide spécialisée dans le patrimoine thermal, vous propose des visites guidées et animées par Hortense, personnage tout droit sorti de son imagination.

Le puy de Dôme, prince des volcans

De là, vous ne serez qu’à quelques tours de roues du plus emblématique des volcans auvergnats : le puy de Dôme. C’est par le Panoramique des Dômes, un petit train à crémaillère silencieux et écologique, que l’on gravit sans peine ses pentes. Certes cela a un prix, mais c’est aussi celui de la tranquillité et du silence qui règnent désormais au sommet depuis que les véhicules y sont interdits. À 1465 mètres d’altitude, on apprécie plus encore la vision du panorama grandiose de cette étonnante et fascinante succession de dômes et de cratères unique en Europe, un paradis pour les randonneurs !

Vulcania, leçon de volcanisme

Pour tout comprendre sur le monde fascinant des volcans, plusieurs solutions s’offrent à vous, à commencer par Vulcania tout proche. Situé sur la D941, entre Orcines et Pontgibaud, ce parc de loisirs qui est également le seul en Europe consacré à la grande aventure des volcans, propose à travers de nombreuses attractions (films en relief, simulateurs de séismes, expos, etc.) une découverte à la fois ludique et instructive du volcanisme. Un véritable voyage au centre de la Terre puisque la plupart des attractions sont souterraines.

Le volcan de Lemptéguy, cratère à ciel ouvert 

Après cette découverte “virtuelle”, rendez-vous au volcan de Lemptéguy situé juste en face de l’autre côté de la D941. Ce cratère à ciel ouvert était autrefois exploité pour l’extraction des scories noires ou rougeâtres appelées la pouzzolane et utilisée dans les travaux publics notamment. Il vous propose d’explorer l’anatomie d’un volcan bien réel à travers une visite guidée dans son immense cratère en petit train ou à pied. Une vraie leçon de géologie volcanique in situ !

L’ascension du puy de Pariou

Par la suite, fort de toutes ces connaissances, il n’y a rien de mieux que d’entreprendre une belle balade sur l’un des nombreux volcans de la chaîne. Dans les environs immédiats de Vulcania et Lemptéguy, le puy de Pariou est l’un des plus beaux volcans de la chaîne des Puys. Un cône de scories presque parfait avec un cratère impressionnant de 950 mètres de circonférence et de 90 mètres de profondeur. Certes, il est aussi très visité puisque son ascension s’effectue en douceur – une quarantaine de minutes à pied sur un faible dénivelé – au départ du parking du col des Goules, toujours sur la D941. Mais une fois arrivé au sommet, vous ne pourrez qu’être subjugués par la vue magnifique qui s’offre à vous sur les puys du Suchet, entre autres, couronnés par le puy de Dôme.

Volvic, un goût de jamais vu

Enfin de retour sur Clermont-Ferrand, faites un crochet par Volvic. Car l’eau est aussi présente dans ce pays, de façon souterraine assez souvent, telle celle de la source Volvic qui sourd aux abords des carrières de pierres noires au pied du puy de la Nugère. Une des eaux minérales les plus pures puisqu’elle ne connaît aucun contact avec l’extérieur avant sa mise en bouteille. À déguster sans modération !

Notre sélection de campings

Affichage :
59 camping(s) trouvé(s)