Ré la Blanche

La plus septentrionale des îles de Charente-Maritime mais pas la plus grande, l’île de Ré flotte au large de La Rochelle séparée du continent par le pertuis Breton. Plus petite que l'île d'Oléron, elle est tout aussi prisée des estivants pour la variété de ses paysages, la richesse de son patrimoine, la branchitude de ses terrasses, et sa douceur de vivre, à vélo, à travers ses ruelles bordées de maisons blanches aux volets verts ou bleus. Ces maisons blanchies à la chaux typiquement rétaises ont donné à l’île son surnom de "Ré la blanche". Et même si elle a perdu un peu de son insularité en 1988 lorsqu’elle a été rattachée à La Rochelle par un pont, l’île de Ré reste un monde à part à découvrir absolument. Et n’oubliez pas vos vélos ! Ré la plate propose 100 km de pistes cyclables et compte jusqu’à 50000 vélos en circulation l’été. Par Marie-Hélène et Yves Lundy.

Au bout du monde

À votre arrivée sur l'île de , empruntez l’axe principal qui conduit à la pointe nord-est, à Saint-Clément-des-Baleines. Ce village, éclaté en cinq hameaux, se trouve près de la Côte Sauvage et à quelques tours de pédalier du monument emblématique de Ré : le phare des Baleines. N’hésitez pas à gravir ses 257 marches qui vous hissent à 57 mètres d’altitude, c’est l’un des plus hauts phares de France et l’un des plus vieux (1854). Là-haut la vue est superbe sur 360° : le grand large, les côtes vendéennes et la baie de l’Aiguillon, La Rochelle, et bien sûr l’île de Ré elle-même détourée par ses plages de sable infinies, en particulier la conche des Baleines que l’écrivain rochelais Eugène Fromentin considérait comme "l’un des bouts du monde". Décoiffés par le vent des hauteurs, nous redescendons au ras du sable pour prendre la route des Portes-en-Ré, un village typique avec ses ruelles blanches, son église au toit de tuiles, sa place de la Liberté (et son arbre planté en 1792) entourée de boutiques, de restaurants et d’agences immobilières. Les restaurants proposent des tarifs raisonnables et si le soleil est de la partie, c’est un vrai bonheur de déjeuner à la terrasse de "La Bazenne" ou du "Chasse-Marée". Suggestion de menu : fines de claire, poisson frais aux pommes de terre AOC de l’île de Ré saupoudrées de fleur de sel, le tout arrosé d’un rosé des Dunes.

Plage et nature

Ensuite l’après-midi est à vous : plage ou nature ? Pourquoi pas les deux ? La plage de Trousse-Chemise, si elle n’est plus aussi sauvage que dans la chanson d’Aznavour (1962), a gardé tout son charme : son sable doré s’étale à l’abri des pins de la forêt domaniale, face à la côte continentale de l’Aunis. Passé le moment de la bronzette et du bain dans une eau calme et transparente, direction la réserve naturelle de Lilleau des Niges entre Les Portes-en-Ré et Ars-en-Ré. Créée en 1980, elle accueille des milliers d’oiseaux migrateurs venus d’Afrique et du Grand Nord. Meilleure période d’observation : durant le printemps lorsque la migration est à son maximum et que les vasières du Fier d’Ars regorgent de nourriture (renseignements à la Maison du Fier). Faites un petit arrêt à la chapelle des Flux et Reflux qui s’élève sur la dune face à la plage, cette ancienne redoute dont le rôle était d’interdire l’accès au Fier d’Ars a été transformée en chapelle ex-voto pour les marins. Si en regardant la mer du haut des dunes vous êtes intrigués par des murets posés à même le sable, avancez- vous dans l’eau, vous y découvrirez ces curieuses constructions humaines que sont les écluses à poissons (qu’on retrouve aussi en Oléron et dont les origines remontent au Moyen Âge). Recouverts à marée haute, des centaines de mètres de murets de pierres sèches polies par le ressac retiennent les poissons quand la marée descend.

Sur la route du sel

Le lendemain nous rejoignons Ars-en-Ré qui se repère de loin grâce à son clocher dont la haute flèche blanche et noire servait  d’amer aux marins avant la construction des phares. Niché au fond du Fier d’Ars, immense plan d’eau qui abrite le premier port de plaisance de l’île, Ars-en-Ré est classé "plus beau village de France" : rues et venelles pavées de galets, maisons blanchies à la chaux, marché et cafés, beauté et simplicité géométrique des marais salants. C’est en prenant la route du sel, vers Loix et la pointe du Grouin, qu’on a la meilleure vue sur cet univers particulier loin de la pression touristique : 1500 hectares de marais à faible hauteur d’eau où alternent îlots, bosses et bassins qui abritent claires à huîtres, réservoirs à poissons et anguilles, faune aviaire, moutons à tête noire et bien sûr marais salants. Quatre cents hectares sont encore consacrés à la saliculture. Un “or blanc” 100% naturel qui vous livrera tous ses secrets à l’Écomusée du marais salant à Loix.

Le Saint-Tropez de l’Atlantique

Après une courte étape à La Couarde et au Bois-Plage, stations balnéaires et plages de sable tournées vers la pleine mer, nous rejoignons Saint-Martin-de-Ré, la "capitale" de l’île. Les anglais se sont souvent servis de l’île comme tremplin vers le continent : ils y ont donc fait de nombreuses incursions, et Vauban aussi ! Résultat le plus spectaculaire : la citadelle de Saint-Martin. Quatorze kilomètres de remparts en étoile, deux portes et cinq bastions entourent la ville et font face à la mer. Aujourd’hui, la citadelle de Saint-Martin est classée au patrimoine mondial de l’Unesco et une partie de ses bâtiments, attribuée à l’administration pénitentiaire, abrite une prison de près de 500 places (principal employeur de l’île, elle fait tout pour rester discrète en plein cœur d’un  espace touristique majeur). Mais Saint- Martin ne se limite pas à ses remparts, il faut  s’aventurer dans ses rues pavées, s’arrêter à l’hôtel de Clerjotte et visiter son musée, admirer les maisons bourgeoises édifiées au temps de la prospérité apportée par le commerce et la pêche, et bien sûr prendre un verre sur le port, haut lieu de la branchitude et de l’élégance dans l’île de Ré. Le point culminant de votre visite à Saint-Martin est tout au bout des 120 marches de l’église : de la terrasse du clocher, la vue est circulaire sur l’île, la ville, la citadelle et le port. Superbe, et facile après les 257 marches du phare des Baleines !

Vieux gréements et belles maisons

Puis cap sur La Flotte en Ré. Plus beau village de France, il mérite son classement avec son port de plaisance en plein bourg qui accueille vieux gréements et bateaux de pêche, ses belles maisons, son marché couvert médiéval, ses ruelles fleuries, sa plage de l’Arnerault, et les terrasses des cafés où l’ambiance est détendue et la vue très animée : vous y verrez passer estivants en short ou minijupe, vieux Rétais en marinière, vélos, bateaux et peut-être limousines chargées de VIP. Avant de quitter l‘île de , vous ne pouvez manquer les ruines des Châteliers visibles depuis la route principale. Cette abbaye cistercienne fondée au XIIe siècle a joué un grand rôle dans le développement de l’île : les moines ont planté les premières vignes, créé les premiers marais salants et développé le commerce.

Les informations pratiques de ClubCampings sur l’île de Ré

Pour plus d'informations : 

Île de Ré : tél. 0546090055. www.iledere.com.

‐ Office de tourisme de Saint-Martin-de-Ré : 2, avenue Victor Bouthillier. Tél. 0546092006. www.saint-martin-de-re.net.

Pour vos visites :

- Le moulin à marée de Loix : on utilisait autrefois la force motrice de la marée pour moudre le grain. Le moulin de Loix est le seul rescapé sur les huit qui fonctionnaient dans l’île. Ces énergies anciennes et naturelles s’appellent aujourd’hui énergies nouvelles !

- Les caves de l’île de Ré : nous sommes en Charente-Maritime, pays du Pineau, du Cognac et des vins de Pays Charentais. Rencontrez les Vignerons de l’île de Ré à Le Bois-Plage, mais goûtez aussi la Blanche de Ré, bière locale naturelle à Bois-Plage-en-Ré.

Notre sélection de campings

Affichage :
15 camping(s) trouvé(s)
  •  Campéole Les Amis de la Plage - Le Bois-Plage-en-Ré
    + d'infos

    Le Bois-Plage-en-Ré Le camping Les Amis de la Plage vous accueille de fin mars à début octobre dans la commune du Bois-Plage-en-Ré sur l'île de Ré. Cet établissement 3 étoiles est idéalement situé à quelques mètres de la plage pour profiter des joies de la mer et du soleil. Les A...

  •  Camping Les Ilates - Loix-en-Ré
    + d'infos

    Loix-en-Ré Le camping Camping Les Ilates se trouve en Poitou-Charentes en France. Pour votre plus grande joie, l'établissement est situé en bord de mer. Le camping met à votre disposition notre piscine extérieure. Prenez vos repas au restaurant du camping. Vous b...

    Note des consommateurs 610 avis
    8.29 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Les Baleines - Saint-Clément-des-Baleines
    + d'infos

    Saint-Clément-des-Baleines Le Camping Les Baleines se trouve en Charente-Maritime en France. Vivez un séjour les pieds dans l'eau avec cet établissement en bord de mer.

    Note des consommateurs 50 avis
    8.79 /10
    Note de l'expert
     
  •  Campéole Le Platin - Rivedoux-Plage
    + d'infos

    Rivedoux-Plage Le camping Campéole Le Platin se trouve en Charente-Maritime en France.

  •  Campéole La Redoute - Rivedoux-Plage
    + d'infos

    Rivedoux-Plage Le camping Campéole La Redoute se trouve en Charente-Maritime en France.