Oléron la géante

Avec ses 174 km2, l'île d'Oléron est la plus grande des îles de Charente-Maritime, et même de France métropolitaine après la Corse bien sûr. Elle est aussi la plus méridionale. Elle a été reliée au continent en 1966 par un pont long de trois kilomètres dont l’accès est aujourd’hui gratuit. (Par Marie-Hélène et Yves Lundy)

Ostréiculture et architecture militaire

De Port-des-Barques, vous ralliez Marennes par Brouage et sa citadelle envasée, puis vous faites le détour par la pointe du Chapus d’où la vue est la plus belle sur le Pont d’Oléron et le Fort Louvois. Ce joyau d’architecture militaire accessible à marée basse avait pour mission de croiser ses tirs avec ceux de la citadelle du Château-d’Oléron afin de protéger Rochefort. Arrivés dans l’île, notre première étape sera pour Le Château-d'Oléron. Ce village ostréicole coloré faisant face au continent s’abrite derrière sa citadelle construite en 1630 par Richelieu puis renforcée par l’incontournable Vauban.

Oiseaux et castors sur la route des huîtres

Nous remontons vers le nord de l’île par la route des huîtres, côté continent, dans un paysage morcelé où les anciens marais salants servent de claires pour l’affinage. À Dolus-d'Oléron, nous faisons un détour vers le Marais aux Oiseaux, un des 14 pôles nature de Charente-Maritime : plus de 500 animaux y sont présentés dans un cadre naturel. Le sentier ombragé qui serpente sur les 50 hectares du site permet d’approcher canards, oies sauvages, aigrettes, hérons, avocettes et aussi quelques animaux domestiques de la ferme. Mention spéciale au centre de sauvegarde qui soigne les oiseaux blessés. Tout près de là, au Parc Myocastors, une cinquantaine de sympathiques rongeurs attendent les caresses et surtout les carottes des visiteurs.

Boyardville, la plus belle vue sur Fort Boyard

La route côtière nous conduit à Boyardville. Sur le chenal de La Perrotine se mêlent bateaux de plaisance et barques d’ostréiculteurs tandis que sur ses bords se font face maisons de pêcheurs et terrasses de restaurants. Car Boyardville est, avec La Cotinière, un des principaux pôles touristiques de l’île. Le village, qui fait partie de la commune de Saint-Georges-d'Oléron, fut créé sous Napoléon pour servir de base technique à la construction du Fort Boyard, c’est d’ailleurs là, en marchant quelques centaines de mètres sur la plage, que l’on a la meilleure vue sur le célèbre édifice. Passée la forêt des Saumonards, Saint-Georges est le village le plus ancien et le plus typique de l’île avec son église du XIe siècle, ses vieilles halles et ses maisons blanches égayées de trémières et de lauriers roses.

La Brée les Bains, le bout de l'île

À La Brée les Bains, le moulin à vent (le Moulin de la Fontaine) a conservé ses ailes et son mécanisme comme au temps de la minoterie à voile. La plage bordée de cyprès aligne ses cabines de bains multicolores comme au temps des bains de mer. Et les écluses à poissons se remplissent et se vident au rythme des marées depuis des siècles. Nous voici au bout de l'île d'Oléron : une pointe balayée par les vents et les embruns où l’océan se fracasse sans retenue sur les falaises calcaires coiffées de rares pins maritimes courbés par les tempêtes de l’hiver.

Du haut du phare de Chassiron

Au bout de cette pointe nord de l’île appelée le "bout du monde" se dresse depuis 1836 l’imposant phare de Chassiron. Il est peint de bandes noires et blanches pour le différencier du phare de l’île de Ré. Haut de 46 mètres, il est visible jusqu’à 50 km la nuit grâce à ses faisceaux lumineux télécommandés depuis La Rochelle. Du haut de ses 224 marches, on découvre toute la partie nord de l’île et la géographie du pertuis d’Antioche avec les îles de Ré, d’Aix et Madame, La Rochelle, et l’embouchure de la Charente. Et on redescend très décoiffés !

Le long de la Côte Sauvage

Après une nuit calme à La Brée les Bains, nous entreprenons la descente vers le sud par la côte occidentale dite Côte Sauvage ou Côte au Vent. Tout au long se succèdent villages et hameaux entourés de forêts de pins : Chaucre sinistrement réputé au Moyen-Age pour ses naufrageurs, Domino et sa plage des Sables Vigniers, La Cotinière et son port protégé des sables par une longue digue. Il abrite une centaine de chalutiers multicolores qui ne sont pas là que pour le décor. Chaque jour à 15h la criée permet d’expédier vers le continent soles, raies, bars, langoustines et crevettes en circuit court, directement de l’hameçon à l’assiette ! Un gage de qualité et de fraîcheur.

Saint-Pierre-d’Oléron, capitale de l’île

La Cotinière dépend de Saint-Pierre-d’Oléron, commune principale de l’île. Nous nous garons sur la place Gambetta avant de nous aventurer dans les petites rues piétonnes où se concentrent les bistrots, les commerces et les centres d’intérêt : le Musée de l'île d'Oléron, l’église au clocher octogonal, la lanterne des morts construite par les anglais à l’époque d’Aliénor d’Aquitaine et dont les feux brillaient à 25 mètres de haut pour honorer le souvenir des défunts. Dans la rue Pierre Loti, un arrêt s’impose devant la Maison des Aïeules. Marqué par Oléron où il passa une partie de son enfance (racontée dans son "Roman d’un enfant"), Pierre Loti acheta cette maison à ses tantes pour en faire plus tard sa dernière demeure. Il repose dans le jardin sous le lierre et les lauriers mais, selon ses dernières volontés, la maison ne se visite pas.

Saint-Trojan, entre plages et pinèdes

Après une étape au port des Salines à Grand Village, nous terminons notre périple au sud de l’île dans la fraîcheur de la forêt domaniale de Saint-Trojan : 2000 hectares de pinèdes plantées pour fixer les dunes de sable. À nous les grands espaces : pistes cyclables et sentiers pédestres sillonnent la forêt et mènent tous à une plage : Petite Plage, la plage du Soleil située le long de la promenade Manson, la plage de Gatseau, le pertuis de Maumusson, et Grande Plage qui s’étale sur trois kilomètres. Sans oublier le "P’tit train de Saint-Trojan" : sur une voie étroite (60 cm) et longue de 6 km, un tortillard de vacances tiré par une loco rescapée de la ligne Maginot transporte depuis 1963 des générations de baigneurs de la gare de Saint-Trojan les Bains jusqu’à la plage de Maumusson, un endroit sauvage inaccessible par la route. Un vrai plaisir estival, dans la douceur du sable fin, le vert de la pinède et le bleu de l’océan à l’infini.

À voir / À faire

Port des Salines (Oléron)

Un autre pôle nature : site de découverte des marais salants avec écomusée, visite guidée, promenade en barque sur les chenaux, cabanes d’artisans et produits locaux.

Site ostréicole de Fort Royer (Boyardville)

Vieux village avec cabanes et  parcs ostréicoles, rencontre avec les "jardiniers de la mer", dégustation d’huîtres in situ.

Les caves de l’île

Vignerons d’Oléron (vins d’Oléron, cognacs et pineaux rouge et blanc), le Chai de la Grand’Côte (vins de pays charentais de l’île d’Oléron, pineau des Charentes et cognac) et le Vignoble Vincent (cognac, pineau et vins des Charentes) à Saint-Pierre-d’Oléron. La Cave des Alletières (Vignoble Maxime Pinard) à La Brée les Bains. Mais aussi : la Bière des Naufrageurs sur la route entre Saint-Pierre et Saint-Georges-d’Oléron.

Les informations pratiques de Clubcampings sur l’île d’Oléron :

‐ Office de tourisme de Saint-Pierre-d’Oléron : place Gambetta. Tél. 0546856523. www.saint-pierre-oleron-tourisme.fr.

‐ Maison du tourisme Oléron-Marennes : 22, rue Dubois Meynardie. Tél. 0546856523. www.ile-oleron-marennes.com.

Fort Louvois : 65 bis, avenue Jean Jaurès 17560 Bourcefranc-le-Chapus. Tél. 0546852322. www.fort-louvois.com.

Pôle-Nature du Marais aux Oiseaux : Les Grissotières 17550 Dolus-d'Oléron. Tél. 0546753754. www.centre-sauvegarde-oleron.com.

Parc Animalier de Myocastor : Pré de la Morinière 17550 Dolus-d'Oléron. Tél. 0546756046. parc-myocastor-dolus-oleron.blogspot.fr.

Phare de Chassiron : 17650 Saint-Denis d'Oléron. Tél. 0546751862. www.chassiron.net.

Musée de l'île d'Oléron : place Gambetta 17310 Saint-Pierre-d’Oléron. Tél. 0546750516.

Le P'tit Train de St-Trojan : avenue du débarquement 17370 St-Trojan les Bains. Tél. 0546760126. www.le-ptit-train.com.

Le Port des Salines : Petit Village, rue des anciennes Salines 17370 Le Grand-Village-Plage. Tél. 0546758228. www.oleron-nature-culture.com.

Site ostréicole et naturel de Fort Royer : La Perrotine (à côté de Boyarville) 17310 Saint-Pierre d’Oléron. Tél. 0546470648. fort-royer-oleron.fr.

Vignerons d’Oléron : 37, rue de Bonnemie 17310 Saint-Pierre-d'Oléron. Tél. 0546470032. vigneronsoleron.fr.

Chai de la Grand’Côte : La Menounière 17310 Saint-Pierre-d’Oléron. Tél. 0546764744. www.saveursmarennesoleron.com.

Vignoble Vincent : 73, route des Chateliers 17310 Saint-Pierre-d’Oléron. Tél. 0546470397. www.vignoble-vincent.com.

Vignoble Maxime Pinard : La Cave des Alletières 17840 La Brée les Bains. Tél. 0546360425. www.maxime-pinard.fr.

Bière des Naufrageurs : 17190 Saint-Georges-d'Oléron. Tél. 0546766750.

Notre sélection de campings

Affichage :
19 camping(s) trouvé(s)
  • + d'infos

    Le Château-d'Oléron Implanté sur l'Île d'Oléron, ce camping bénéficie d'un parc paysagé de 5.5 hectares. De nombreuses activités sont proposées sur place et de belles balades sont à faire à vélo sur les pistes cyclables qui parcourent l'île. Parmi les animations proposées par le ...

    Note des consommateurs 2 avis
    8 /10
    Note de l'expert
     
  • + d'infos

    Saint-Trojan-les-Bains Situé à Saint-Trojan-les-Bains, au sud de l'île d’Oléron, le camping Oléron Les Pins accueille les vacanciers de mi-mai à fin septembre. Cet établissement 3 étoiles dispose d’un terrain de 5 hectares pour vous loger sur des emplacements nus pour tentes, carava...

    Note des consommateurs 4 avis
    8.41 /10
    Note de l'expert
     
  • + d'infos

    Dolus-d'Oléron À Dolus d'Oléron, sur la côte ouest de l’Ile d'Oléron, ce camping 4 étoiles a installé ses emplacements et ses tentes Toile&Bois dans une belle forêt de chênes verts, à 50 mètres de l’océan. Il est ouvert de début juin à mi-septembre et dispose d’un accès dire...

    Note des consommateurs 3 avis
    7.57 /10
    Note de l'expert
     
  • + d'infos

    Le Château-d'Oléron Ce vaste camping s’étend sur 21 hectares et vous accueille dans une ambiance où les sports et les loisirs sont au rendez-vous. Son centre équestre propose des stages et des balades dans la forêt, les marais ou sur la plage. En juillet-août, un mini-club pour l...

    Note des consommateurs 105 avis
    8.14 /10
    Note de l'expert
     
  • + d'infos

    Le Grand-Village-Plage Le Camping Les Pins se trouve en Charente-Maritime en France. Profitez pleinement des plaisirs aquatiques dans cet établissement en bord de mer. La couverture Wifi est supérieure à 90% sur le camping.

    Note de l'expert