Haut-Rhin, sur la route des Vins d’Alsace

Collectionnant les paysages de carte postale, le sud de l’Alsace ou Haut-Rhin séduit par sa douceur et son art de vivre raffiné. Un pays comblé, réunissant d’opulentes cités, un riche patrimoine et une tradition gastronomique de premier ordre. Sans oublier la route des Vins d’Alsace, un itinéraire magique rythmé de coquettes villes médiévales et de vignobles vallonnés. (Par Olivier Voituriez)

Le fascinant Château du Haut-Kœnigsbourg

Le département du Haut-Rhin débute à Orschwiller. C’est là que le Château du Haut-Kœnigsbourg se dresse à près de 800 mètres d’altitude sur un éperon rocheux. Grimpez jusqu’à cette imposante forteresse médiévale totalement restaurée par l’empereur Guillaume II. Mystérieuse, fascinante, elle offre un panorama grandiose sur la plaine d’Alsace, les vallées et les ballons des Vosges, la Forêt Noire et par temps clair les Alpes.

Bergheim, enceinte médiévale

Poursuivez votre route dans un paysage riant et vallonné pour gagner Bergheim. Cette commune est l’une des rares bourgades alsaciennes à avoir conservé la quasi-totalité de son enceinte médiévale. Vous voici alors sur la mythique route des Vins d’Alsace. Cet itinéraire exceptionnel, qui se déroule sur 170 km au pied des Vosges, vous mènera ensuite à Hunawihr et Riquewihr, autres splendides cités préservées des outrages du temps.

Riquewihr, perle du vignoble alsacien

Riquewihr est l’une de ces merveilleuses cités anciennes qui jalonnent cet itinéraire entre les crêtes des Vosges et la plaine d’Alsace. Classée parmi les "plus Beaux Villages de France", Riquewihr est reconnue pour la qualité de son architecture et celle de ses vins, d’où son nom de "perle du vignoble alsacien". Une route vallonnée au cœur des vignes vous emmène ensuite à Kaysersberg.

Kaysersberg, véritable Alsace de carte postale

Situé sur le tracé de l’ancienne route romaine reliant l’Alsace à la Lorraine, l’admirable village de Kaysersberg, au cœur du vignoble, conserve de nombreux témoignages de son importance stratégique comme son château et son pont fortifié. Considérée comme l’une des plus charmantes cités alsaciennes, la ville natale du docteur Schweitzer regorge de bâtiments médiévaux groupés autour de son église, édifice remarquable pour son portail roman et son retable sculpté. Sans oublier ses ruelles pavées bordées de maisons à colombages, ses impeccables demeures fleuries et ses boutiques léchées. Et sans oublier non plus les nombreuses promenades forestières ou viticoles qui s’offrent à vous à proximité. Une véritable Alsace de carte postale !

Les sept cépages du vignoble alsacien

À deux pas, offrez-vous une dégustation originale à Sigolsheim. La “parenthèse vigneronne” de la Maison Meyer-Krumb mêle vins et fromages, l’occasion d’apprécier les saveurs et spécificités des sept cépages du vignoble alsacien : sylvaner, riesling, muscat, gewurztraminer, pinot blanc, pinot gris et pinot noir. Une production essentiellement dédiée au vin blanc, qu’il soit sec, sucré, léger ou corsé. Seul le pinot noir est vinifié en vin rouge ou rosé avec un fruité qui évoque la cerise.

Colmar, la capitale des vins

Située en plaine, délicieuse et paisible préfecture de 68 000 habitants, Colmar est à équidistance entre les Vosges et le Rhin, à vingt-cinq kilomètres chacun. Condensé de l’Alsace idyllique, la capitale des Vins d’Alsace séduit les visiteurs par son atmosphère intemporelle, son charme et l’exceptionnelle qualité de son patrimoine. C’est un véritable plaisir de déambuler dans ses vieilles rues fleuries pour admirer ses maisons traditionnelles, ses canaux et ses boutiques pimpantes. Ne manquez pas la Maison de Têtes (1609), la Collégiale Saint-Martin en grès des Vosges et tuiles vernissées, la Maison Pfister (1537), l’ancienne douane, le quartier des Tanneurs et la Petite Venise. Ne manquez pas non plus le Musée Unterlinden pour admirer, entre autres, le fameux retable d’Issenheim, splendeur de la Renaissance rhénane, peint au début du XVIe siècle par Mathias Grünewald.

Munster, siège du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges

Depuis Colmar, direction le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges par la D417. L’arrivée dans la Vallée de Munster est comme un enchantement. Avec ses versants adoucis, ses verts pâturages et ses coquets villages, ce cadre apaisant semble tiré d’un conte de fées. Sous nos yeux s’offre un condensé de l’heureuse Alsace, avec ses vignobles, ses maisons à colombages, ses châteaux perchés et ses fermes-auberges. Sans oublier les cigognes qui nichent désormais à l’année sur les faîtages des cheminées de Munster. Siège du Parc Régional des Ballons, Munster plaît pour son centre historique et sa Grand’Rue commerçante.

La Maison du Fromage à Gunsbach

C’est dans les marcairies (fermes d’altitude) que se produisent encore le barikass, fromage à pâte pressée, et le munster, fromage à pâte molle, AOC depuis 1969. Pour connaître les secrets de fabrication de ces délicieuses spécialités, rendez-vous à la Maison du Fromage à Gunsbach. Crée par treize producteurs laitiers, cette coopérative unique réunit exploitation, production, démonstrations, boutique, restaurant et musée.

Neuf-Brisach, œuvre de Vauban

La D415 et la D417 via Colmar vous emmène maintenant à Neuf-Brisach, forteresse construite en 1698 par Louis XIV pour défendre la plaine d’Alsace et les quatre cols vosgiens. Cette ville de garnison établie à 2,4 km du Rhin conserve son plan en damier avec quarante-huit pâtés de maisons taillés au cordeau. Mais son principal intérêt réside dans ses trois lignes de fortification en étoile, symptomatique de l’œuvre de Vauban. Impressionnant !

Murbach et sa vénérable abbaye

Retraversez ensuite la plaine, le "ried" en Alsacien, pour retrouver le massif vosgien dont l’imposante silhouette bleutée se détache en permanence dans l’horizon. Après Guebwiller, une jolie route serpente à travers la forêt domaniale pour atteindre Murbach. C’est dans ce site grandiose, au fond d’une vallée, que les moines fondèrent au Moyen-Âge l’une des plus puissantes abbayes de l’espace rhénan : la vénérable Abbaye de Murbach. Suite au départ des moines en 1738, seule la splendide abbatiale en grès rouge, avec son cœur et son transept surmontés de deux grandes tours, a été conservée. Un ensemble qui ne manque pas de majesté. Depuis ce lieu coupé du monde, on est à trois heures de marche du Grand Ballon qui, du haut de ses 1424 mètres, domine la plaine d’Alsace, la Forêt Noire et les Alpes.

Mulhouse, cité de l’Automobile

Après ce bon bol d’air, cap vers le Sundgau, la pointe sud de l’Alsace en contact directe avec la Suisse et l’Allemagne. L’industrieuse Mulhouse a profité d’une rénovation de son centre-ville, et sa Cité de l’Automobile, avec quatre-cent-trente véhicules d’exception, est incontournable !

La Petite Camargue Alsacienne

Gagnez maintenant le Rhin, fleuve frontière, pour une découverte bucolique de la Petite Camargue Alsacienne à Saint-Louis. Tel un poumon vert, cette réserve naturelle de 900 hectares reflète la mosaïque de milieux créée par le Rhin. Via des circuits balisés, vos pas vous mèneront d’observatoires ornithologiques en bâtiments dédiés à la pisciculture. Fondée par Napoléon III, celle-ci est toujours en activité.

Notre sélection de campings

Affichage :
26 camping(s) trouvé(s)