Forêt de Brocéliande, à la recherche de Merlin

La Forêt de Brocéliande se découvre et se vit comme un conte de fées stimulant les sens et l’imaginaire. À force de patience et d’observations, ses explorateurs finissent toujours par s’imprégner de sa belle âme, assez pour dialoguer avec ce monde végétal et cet univers minéral, tous deux aussi précieux qu’exceptionnels !

 

Texte : Sandrine Moirenc

Tréhorenteuc, aux portes de Brocéliande

 

Existe-t-il nature plus magique et enchanteresse que cette forêt ? Prenez le temps de la regarder au-delà du visible comme disent les habitués. Pour cela, débutez votre périple depuis Tréhorenteuc. Le village, classé patrimoine rural, s’est construit avec du schiste rouge. Il contraste joliment avec ce camaïeu de verts qui inonde la forêt. Il est l’une des portes d’entrée de Brocéliande, et pas des moindres puisqu’il s’ouvre sur le mystérieux Val Sans Retour. Dans le village, vivez votre première initiation aux mythes qui nourrissent ce singulier territoire en visitant la fameuse chapelle du Graal (l’église Sainte-Onenne de Tréhorenteuc) abritant la fameuse inscription “La Porte est en Dedans”. Restaurée par l’Abbé Gillard et entièrement dédiée à la tradition celtique et à la légende du Graal, elle se découvre toute en symboles, mariant divinement la chrétienté aux contes. Pour de rien rater, munissez-vous du livret explicatif que vous trouverez à l’office de tourisme qui la jouxte.

Randonnée dans le Val Sans Retour

L’office de tourisme du Pays de Mauron à Tréhorenteuc délivre également un tracé illustré de l’itinéraire consacré au Val Sans Retour. Ces 4 km de randonnée risquent fort de vous transformer ! Sans hésitation, enfoncez-vous dans l’intrigante forêt de Morgane pour aller à la rencontre du Miroir aux fées. L’étang serait habité dit-on par des élémentaux, ces êtres étranges qui peuplent les bois. Une rumeur raconte d’ailleurs que son eau rouge ne serait pas la résultante d’une forte teneur en fer mais plutôt celle d’une sanglante dispute entre fées ! Juste à côté, l’Arbre d’or (un reste de tronc calciné transformé en œuvre d’art) évoque étrangement les bois d’un cerf. Il a été choisi pour rappeler le catastrophique incendie de 1990. Poursuivez l’aventure en longeant le ruisseau. La forêt continue de se dessiner entre mousses, fougères, houx et arbres aux formes diverses, tous habités par de nombreuses espèces d’oiseaux. Il n’est pas difficile de succomber aux charmes du lieu. Même par temps couvert, celui-ci distille une douce lumière. L’ascension qui suit est raide mais courte. Elle vous propulse sur les crêtes du Val. Vous y apercevez, perché sur la colline opposée, le fameux Hôtié de Viviane ou Tombeau des Druides. Le sentier vous conduit alors à la chaise de Merlin, un front de roche dentelée, puis au rocher des Faux Amants. C’est ici que la fée Morgane aurait pétrifié son compagnon le chevalier Guyomard et sa maîtresse.

Au cœur de l'imaginaire arthurien

De retour au village, dirigez-vous sur Concoret. Vous pouvez faire une halte au Jardin des Moines, cet autre site mégalithique qui incarne l’esprit des ancêtres selon les locaux. Le lieu ne laisse pas insensible. Vers le hameau de Folle Pensée, une petite randonnée de 4 km en pleine forêt vous permet d’atteindre la légendaire fontaine de Barenton. C’est là que se seraient rencontrés Merlin et Viviane. En reprenant la route, allez saluer le vieux sage de Guillotin. Ce magnifique chêne millénaire cache, sous son épaisse écorce tourmentée, bien des secrets ! Non loin de Concoret, les expositions de Château de Comper (Centre de l'Imaginaire Arthurien en Brocéliande) vous familiarisent avec les légendes arthuriennes, juste à côté du lac de Viviane.

Paimpont, le petit Lourdes breton

Dirigez-vous ensuite vers Paimpont pour rejoindre les sites du Tombeau de Merlin, autrement nommé Mégalithe des Deux Mondes, et la Fontaine de Jouvence. Cette dernière aurait la vertu d’éloigner la vieillesse. Paimpont est un autre charmant village de schiste rouge qui accueille une bien belle abbaye au bord de son étang. En longeant sa rive droite, vous atteignez la grotte Notre-Dame-de-Paimpont, un petit Lourdes breton trônant au beau milieu d’une nature enchanteresse et qui abrite une source aux pouvoirs curatifs.

Campénéac et le Château de la Dame Blanche

Redescendez enfin vers Campénéac en vous arrêtant au Château de Trécesson, l’un des plus impressionnants de Bretagne. Le lieu est également habité de légendes. On lui attribue entre autres celle de la Dame Blanche. Plus loin, l’Abbaye La Joie Notre-Dame vous attend si vous aimez les retraites spirituelles, à moins que vous ne préfériez goûter à ses productions monastiques. Mais dans tous les cas, n’oubliez pas que la Forêt de Brocéliande recèle encore bien d’autres merveilles et secrets. À vous de faire preuve de patience et de curiosité pour les débusquer !

Les informations pratiques de Clubcampings dans la Forêt de Brocéliande

‐ Office de tourisme du Pays de Mauron : 1, place Abbé Gillard 56430 Tréhorenteuc. Tél. 0297930512. valsansretour.com.

‐ Office de tourisme de Brocéliande : place du Roi Judicaël 35380 Paimpont. Tél. 0299078423. tourisme-broceliande.bzh.

Château de Comper-en-Brocéliande, Centre de l’Imaginaire Arthurien 56430 Concoret. Tél. 0297227996. centre-arthurien-broceliande.com.

Abbaye La Joie Notre-Dame : La Ville Aubert 56800 Campénéac. Tél. 0297934207. www.abbaye-lajoie-nd.com.

Notre sélection de campings

Affichage :
9 camping(s) trouvé(s)