La Drôme, entre Vercors et Provence

Sur la route des vacances, en empruntant la célèbre nationale 7, il faut aux visiteurs 2h30 pour rejoindre la Drôme à partir de Paris. S'annonce alors un territoire contrasté, bercé entre les plateaux du Vercors au nord et les plaines provençales au sud. Au sud-est de la France, en région Rhône-Alpes, le département de la Drôme embrasse les départements de l'Ardèche, de l'Isère, des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence et du Vaucluse. Une situation qui lui confère naturellement une forte attractivité touristique, une de ses vocations majeures. Forte de multiples arguments, la Drôme attire par la grande diversité de ses paysages, mais aussi par son riche patrimoine historique et culturel. (Par Stéphanie Santerre)

Sur la rive gauche du Rhône

Au nord, la Drôme des collines débute par une grande variété de paysages verdoyants et vallonnés, forêts et rivières, terres agricoles et vignobles renommés. Sur les coteaux du fleuve, en pente raide, du côté de Tain l'Hermitage, règnent en maîtres deux grands vignobles des Côtes du Rhône septentrionales : l'Hermitage et le Crozes-Hermitage dont les vins AOC sont issus des mêmes cépages : Marsanne et Roussanne pour les blancs, Syrah pour les rouges. Les visiteurs viennent ici nombreux pour déguster ces doux nectars, mais aussi pour découvrir des lieux emblématiques tel que le Palais du Facteur Cheval sur la commune de Hauterives. Né du rêve d'un facteur de campagne de 43 ans qui eut l'idée, après avoir butté sur une pierre "étrange" en 1879, d'en rapporter davantage afin de construire un édifice unique, fantasmagorique et naïf, inspiré par la nature et les cartes postales qu'il transportait dans ses besaces. Achevé 33 ans plus tard au cœur d'un jardin luxuriant, ce monument, inclassable et affranchi de toute règle, fascine toujours autant qu'il interroge. Au-delà des sentiers vinicoles, villages et terres de randonnées, s'étend alors Valence. Chef-lieu de la Drôme, la ville jouit de nombreux attraits, comme ses 17 km de canaux à ciel ouvert, ses maisons mauresques marquées de la période Renaissance, ses bistrots gastronomiques ou encore la cathédrale Saint-Apollinaire, plus ancien monument de la ville. A l'est de Valence, s'ouvre aussi le livre de Romans-sur-Isère qui a notamment creusé son identité autour de la chaussure, véritable étendard industriel reconnu à travers le monde.

Le Vercors et son caractère

Aux limites de la Drôme des collines, c'est un autre visage qu'offre le pays traversé par le Vercors dont les plateaux s'élèvent par endroits à près de 2450 mètres d'altitude. Nous sommes en pays de Royans. Région de caractère aux reliefs tourmentés, forêts denses, pâturages, gorges et grands plateaux (plateau d'Ambel, Les Gagères), elle bénéficie d'une forte attraction touristique, été comme hiver, de par le caractère exceptionnel de ses panoramas, sa faune et sa flore. "Citadelle calcaire", le Parc Naturel Régional du Vercors appelle à la contemplation et à quantité de loisirs sportifs en accord avec la nature. Il est aussi réputé pour avoir été un bastion de résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. À Vassieux-en-Vercors, parmi d'autres sites de mémoire, le Musée de la Résistance retrace cette période marquante. On croisera aussi de nombreuses grottes et cavités comme la grotte de la Draye Blanche à La Chapelle-en-Vercors ou la grotte de la Luire de Saint-Agnan-en-Vercors qui présente "un des plus grands mystères hydrologiques du monde". Exploration qu'il est indispensable de prolonger à Saint-Nazaire-en-Royans, cité médiévale fortifiée renommée pour son charme pittoresque et son aqueduc en activité. En bateau de croisière, sur les flots de l'Isère et son affluent la Bourde, on découvrira des paysages de caractère ponctués de roches rouges, de marécages et de végétation luxuriante. A quelques pas, la grotte préhistorique de Thaïs fait partie des curiosités incontournables du département de la Drôme. Ce sanctuaire de symboles rupestres attestent du passage de Cro-Magnon il y a de ça 15000 ans.

Naissance de la Provence

Le voyage, qui se poursuit tout en relief en Pays Diois, fait place à un climat plus doux à mesure que s'annonce la Provence. Étendu entre le Vercors et les Préalpes, cette micro-région n'en est pas moins remarquable, elle est même considérée comme une référence en matière de culture biologique. On y vient visiter des villages haut perchés au charme typique et goûter aux plaisirs de la rivière de la Drôme encore jeune et sauvage. Érigée dans ces vallées contrastées, la ville de Die impose une halte obligatoire pour déguster puis emporter avec soi la fameuse Clairette de Die, son vin pétillant et fruité véritable emblème du pays.

Drôme Provençale, le chant des lavandes

La Drôme, qui se joue de l'uniformité, conjugue les influences alpines du Vercors à la douceur provençale pour se forger un caractère tout en nuances et en contrastes. En cheminant vers le sud, les champs de lavande, chênes truffiers et vergers d'oliviers se substituent aux hautes falaises calcaires. Nous sommes en Drôme Provençale. Terre de soleil, elle fourmille de paysages impressionnistes où viennent se nicher Montélimar, étape des amateurs de nougat, et de nombreux villages classés parmi les plus beaux de France : Montbrun-les-Bains, Mirmande mais aussi Nyons dit le "Petit Nice" dont les étals regorgent d'olives noires l'été venu. Trois châteaux se dressent également dans cette partie sud du département. Grignan d’abord dont le château Renaissance et sa vue sur le Mont-Ventoux sont le théâtre de nombreuses fêtes nocturnes. Puis Suze la Rousse dont la forteresse médiévale, austère de prime abord, présente une cour d'honneur remarquable. Et enfin le château des Adhémar à l'architecture romane qui abrite aujourd’hui le centre d'art contemporain de Montélimar. Étonnante, vivifiante et haute en couleur, la Drôme est un mariage parfait entre aventure montagneuse et douceur des vallées de lavandes. Elle réserve aux amoureux de la nature des décors surprenants.

Notre sélection de campings

Affichage :
70 camping(s) trouvé(s)