Le Pays Basque, terre de fête, de lumière et de couleurs

 

Au sud de la côte Atlantique, entre mer et montagnes, la région basque du Labour se farde de cités balnéaires léchées par les embruns et entourées de landes sauvages. Un collier de perles qui s’égrène entre bandes de sables et côtes escarpées et dont l’éclat se retrouve dans son patrimoine, son art de vivre festif et coloré. Dans les terres, ce sont les petits villages qui attirent l’attention, flottant dans un Eden de grasses prairies vertes et chantant leurs traditions dans l’intimité de leurs ruelles aux couleurs du pays. Immergez-vous dans la vie et les lumières de Biarritz, la tranquillité épicée d’Espelette et le charme évident de Saint-Jean-de-Luz.

 

Texte et photos : Sandrine Moirenc

Biarritz, cité joyeuse

 

Elle se prélasse dans sa candeur iodée aux accents mondains. Cité de villégiature de Napoléon III et de son épouse Eugénie, elle a attiré beaucoup d’aristocrates de l’Europe du XIXe siècle. De cette époque, elle a gardé son chic et son statut de « plus prestigieuse station balnéaire de la côte Atlantique ». Ses somptueuses demeures, son chapelet d’édifices sacrés, ses infatigables surfeurs, ses belles plages… La vie, ici, embaume à toute heure de la journée, dans les terrasses de cafés, dans les assiettes, sur le sable, dans les rues animées, leurs bodegas, leurs marchés.

 

Depuis le casino

 

Ce grand bâtiment à l’élégante ligne Art Déco fait face à la Grande Plage et ses fameux rochers. Depuis la promenade qui longe l’océan, enivrez-vous du bien-être ambiant. En prenant à droite, par l’avenue de l’Impératrice, vous rencontrerez le somptueux Hôtel du Palais, de style second empire - l’ancienne villégiature d’Eugénie - mais également les belles demeures opulentes de la noblesse de cette époque s’offrant comme un bouquet de différents styles architecturaux.

 

Le centre-ville

 

À gauche de la Grande Plage, le rocher des enfants la surplombe et offre une belle vue sur le front de Biarritz. Vous y apercevez, entre autres, le dôme bleu de la belle église orthodoxe construite par la communauté russe à la fin du XIXe. En poursuivant la promenade, vous ne tardez pas à atteindre la place Eugénie et son imposante église du même nom de style néo-gothique. Enfoncez-vous dans les rues commerçantes bardées de boutiques chics et rendant hommage au terroir. Un peu plus haut, rue des Halles, laissez-vous charmer par le marché couvert, véritable grenier du pays, et, en soirée, n’hésitez pas à arpenter les bodegas, toujours très animées.

 

Le port des pêcheurs

 

En redescendant vers l’océan, immiscez-vous dans cette petite enclave magique, le hameau des crampottes. Ces cabanons de pêcheurs, toujours occupés, reflètent également le bien vivre des Biarrots et leurs traditions. Les vieilles digues datent du XIXe siècle.

 

Vers Port Vieux

 

Un peu plus loin, le rocher de la Vierge, en forme de coque de navire, est un emblème protecteur des pêcheurs de Biarritz. Une belle passerelle métallique, construite par Eiffel, le relie à la côte. Sur le site, délectez-vous du panorama, entre cité et côte basque. En revenant sur vos pas, continuez jusqu’au Port Vieux, cet ancien port baleinier réhabilité en une charmante petite plage abritée et surplombée de belles demeures.

 

Où manger

 

Un choix de gourmet : les savoureux calamars au piment d’Espelette et au chorizo ! C’est au restaurant Le Corsaire sur le Port des Pêcheurs. Tél. 0559246372.

 

Pour en savoir plus 

 

Si vous avez besoin de renseignements précis, l’office de tourisme se situe sur le Square d’Ixelles. Tél. 0559223700. tourisme.biarritz.fr.

 

Votre itinéraire

 

En sortant de Biarritz, se diriger vers l’A63. Emprunter l’autoroute en direction de Bayonne/Bordeaux jusqu’à la sortie 5 Bayonne sud, puis la D932 et la D20 vers Espelette, soit une trentaine de kilomètres.

Espelette, couleur piment

 

Situé à quelques encablures de la côte basque, ce coquet petit village baignant dans un camaïeu de verts tendres est le reflet de l’âme du Labour. À l’image des très beaux villages des terres intérieures, il affiche dans ses rues et ruelles, ses façades et ses vitrines, les traditions et l’art de vivre basque. Un mariage harmonieux entre la passion du terroir, incarnée par les couleurs vives qui le fardent, son atmosphère festive, et la douceur du « laisser vivre », qui émane de ses occupants.

 

La place

 

Mercredi, jour de marché. Sur la place qui marque, à gauche, l’entrée du village, les forains s’affairent devant leurs étals. Une déclinaison gourmande de charcuteries et de vins, de fromages, de poissons, de linge, de fruits et légumes, attire autochtones et touristes, qui butinent les présentoirs avec un enthousiasme dominant. Il y a aussi du piment, ce fameux fruit d’Espelette que l’on retrouve, d’ailleurs, envahissant les façades blanches du village, comme des lianes de lierre grimpant, à la couleur rouge écarlate. Il y sèche, aidé par la générosité du soleil ambiant.

 

Le haut du village

 

Dans les rues du village, les boutiques de terroir continuent de courtiser les passants, se partageant la mise avec les terrasses de cafés ensoleillées. Les maisons typiquement basques se dressent en enfilade, affichant leur façade blanche, aux angles de vieilles pierres taillées, aux boiseries colorées. Du rouge, du vert, du bleu quelquefois, à l’image de la vie harmonieuse et savoureuse du village.

 

Le bas du village

 

Une petite route en pente mène au reste du village, lové dans son nid végétal douillet. Dans le calme et la paix régnants, on y découvre des maisons séculaires et cossues se prélassant le long d’un ruisseau, se regroupant autour de l’église Saint-Étienne. Pénétrez à l’intérieur pour admirer ses traditionnelles galeries de bois et ses beaux plafonds, entièrement peints, datant du XVIIe siècle, et son joli retable du XVIIIe. À l’extérieur, un petit cimetière arbore de vieilles stèles funéraires aux croix basques.

 

Où manger

 

Une sangria assortie d’un délicieux aoxa ? La vieille auberge Euzkadi vous régale de saveurs basques : 285, Karrika Nagusia. Tél. 0559939188. www.hotel-restaurant-euzkadi.com.

 

Pour en savoir plus

 

L’office de tourisme se trouve dans le château féodal d’Espelette : route Karrika Nagusia. Tél. 0559939502. www.espelette.fr.

 

Votre itinéraire

 

Pour rejoindre Saint-Jean-de-Luz, prenez la D918 en direction de Saint-Pée-sur-Nivelle / Ascain sur 23 kilomètres.

Saint-Jean-de-Luz, cité corsaire

 

Située au fond du golfe de Gascogne et proche des côtes espagnoles, la cité a vraiment tout pour plaire ! De son histoire peu banale, faite de nombreux soubresauts et grandement marquée par l’époque Louis XIV, elle a hérité d’un remarquable patrimoine. Son port de pêche, d’où partaient les fameux corsaires luziens, a conservé un charme authentique, et sa grande plage attire inlassablement les touristes. Son centre historique n’est pas en reste, distillant un certain magnétisme qui s’échappe de ses belles bâtisses, ses nombreuses boutiques qui fêtent l’essence de son terroir.

 

Depuis le port

 

Dans le bassin, ce sont les chalutiers qui ont la vedette. Cet ancien port baleinier reste encore très actif pour les pêches à la sardine et au thon. Il sépare Saint-Jean-de-Luz de son ancienne rivale, Ciboure, sur laquelle il offre un très beau panorama. À droite du port se dresse la maison de l’infante d’Espagne, Marie Thérèse d’Autriche, dont le style architectural rappelle celui des palais vénitiens. C’est à Saint-Jean, d’ailleurs, que celle-ci épouse Louis XIV le 9 juin 1660.

 

Le centre-ville

 

En face du port, la place Louis XIV introduit le cœur de ville. Bardée de terrasses de cafés et de restaurants, elle est l’un des centres de vie de la cité. Ici également, se dresse la splendide demeure de Louis XIV, avec son élégante façade en pierre de taille et sa somptueuse porte de chêne. À gauche de la place, la rue de la République abrite les plus vieilles maisons luziennes, celles d’anciens armateurs, mais également toute une kyrielle de restaurants, célébrant les saveurs de la mer conjuguées au terroir basque. En poursuivant tout droit, par la rue Gambetta, c’est le cœur et l’âme du Labour qui s’offrent à vous, via ses nombreux commerces : son fameux chocolat, ses célèbres espadrilles, ses vins et fromages, ses pâtisseries, son linge, sa succulente charcuterie… Plus haut, l’église Saint Jean-Baptiste – qui a célébré le mariage de Louis XIV – abrite un joli retable de style baroque composé de 20 statues en bois doré.

 

Le bord de mer

 

Dirigez-vous, maintenant, vers l’océan pour emprunter l’agréable promenade Jacques Thibaut, aménagée au-dessus du mur de protection qui le sépare de la cité. La longue plage de sable blond semble s’étirer jusqu’au puissant fort Vauban, sur la commune de Socca, qui apparaît, en fond. Vous serez conquis par la beauté du lieu, à découvrir – de préférence – dans l’intimité d’un crépuscule annoncé.

 

Où manger

 

Face à la plage, dégustez l’inoubliable poêlée océane à base de crustacés grillés du restaurant Le Dauphin : 39, place Maurice Ravel. Tél. 0559260069.

 

Pour en savoir plus

 

L’office de tourisme se trouve 20, rue Victor Hugo. Tél. 0559260316. www.saint-jean-de-luz.com.

 

Vos livres de route

 

- Lonely Planet : Pays Basque, France et Espagne

- Guide du Routard : Pays Basque (France, Espagne) et Béarn

À ramener du Pays Basque : des toiles de toutes les couleurs

 

Difficile de revenir les mains vides du Pays Basque. Outre les douceurs (chocolats et macarons évidemment), nous vous invitons à aller jeter un œil – voire plus – aux toiles basques dont les rayures acidulées (vendues au mètre ou transformées en draps, linge de table, tabliers, etc.) ne vous laisseront pas indifférents. Deux adresses pour cela : Boutique Artiga, rue Principale à Espelette, et Boutique Jean-Vier, rue Mazagran à Biarritz.

Notre sélection de campings

Affichage :
42 camping(s) trouvé(s)
  •  Camping Merko Lacarra - Saint-Jean-de-Luz
    + d'infos

    Saint-Jean-de-Luz Camping Merko Lacarra. Vivez un séjour les pieds dans l'eau avec cet établissement en bord de mer. Le camping dispose d'un restaurant. La zone couverte par le Wifi est supérieure à 90%.

    Note des consommateurs 291 avis
    9.16 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Le Col d'Ibardin - Urrugne
    + d'infos

    Urrugne Au cœur du pays basque, non loin du col d’Ibardin, cet établissement de 8 hectares se situe dans un cadre naturel vallonné en bord de rivière. La commune d’Urrugne se situe entre Saint-Jean-de-Luz et la frontière espagnole. Le camping est équipé d’une piscine ...

    Note des consommateurs 99 avis
    8.41 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Atlantica - Saint-Jean-de-Luz
    + d'infos

    Saint-Jean-de-Luz Entre Pyrénées et Océan Atlantique, ce camping est une base idéale pour tous ceux qui désirent partir à la découverte de la région. Les emplacements sont bien délimités et ombragés. L’équipe d’animation du camping propose des activités de remise en forme et de...

    Note des consommateurs 113 avis
    8.18 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Erreka - Bidart
    + d'infos

    Bidart Le Camping Erreka se trouve en Pyrénées-Atlantiques en France. Profitez pleinement des plaisirs aquatiques dans cet établissement en bord de mer. Jetez-vous à l'eau dans notre piscine extérieure. Prenez vos repas au restaurant du camping. Plus de 90%...

    Note des consommateurs 92 avis
    8.26 /10
    Note de l'expert