La Baie de Saint-Brieuc, la plus grande réserve naturelle bretonne

 

L’immense Anse de Saint-Brieuc occupe le rang de cinquième baie au monde pour l’amplitude de ses marées. La belle se distingue aussi par son lot de richesses. Elle s’affiche comme la plus grande réserve naturelle bretonne et abrite un incroyable paradis ornithologique. Mais la Baie de Saint-Brieuc est surtout connue pour être le plus grand gisement de coquilles Saint-Jacques de l’Hexagone !

 

Texte : Sandrine Moirenc

Saint-Quay-Portrieux, l’un des trois ports coquilliers de la baie

Saint-Quay-Portrieux se propose comme première étape. La station balnéaire est l’un des trois ports coquilliers de la baie avec les ports d’Erquy et de Loguivy-de-la-Mer. Elle s’enorgueillit d’un charmant port qui accueille également la plaisance à côté de ses chaluts. Le tout regarde amoureusement les rochers de Saint-Quay qui pointillent la mer et le grand large. Accordez-vous un moment de grâce sur la très belle plage de la Comtesse avant de rejoindre Étables-sur-Mer.

Étables-sur-Mer et la plage des Gobelins

Étables-sur-Mer affiche un agréable front de maisons bretonnes abritant une kyrielle de restaurants en rez-de-chaussée, face à la mer. Mais sa fierté première reste sûrement la magnifique plage des Gobelins. Sagement dissimulée en contrebas d’un écrin rocheux, celle-ci cultive délibérément son aspect sauvage.

Binic, ancien port d’Islandais

Ricochez ensuite sur Binic. Le petit village faisait partie, encore au XIXe siècle, de ces anciens ports d’Islandais de Bretagne. Ses pêcheurs avaient l’habitude de naviguer vers Terre-Neuve et les côtes islandaises pour traquer la morue. Aujourd’hui, le bourg n’est plus qu’un havre de paix bien apprécié des visiteurs pour le charme de son vieux centre et celui de sa croquignolette plage. Au creux de l’anse, prenez la direction de Saint-Laurent-de-la-Mer. Vous profitez ainsi du panorama depuis la pointe du Roselier.

Saint-Brieuc, déballage de terroir breton

 

Redescendez alors sur Port Légué, le port de pêche et de plaisance de Saint-Brieuc. Il se love au pied d’un impressionnant viaduc et s’étend jusqu’à la grande écluse, celle qui rend les bateaux à la mer. Plus haut, le petit centre historique de la ville est encore plus agréable à découvrir le samedi matin, jour de marché. Les rues accueillent un véritable déballage du terroir breton, et ce tout autour de l’imposante cathédrale-forteresse.

Hillion, à la découverte du patrimoine naturel de la baie

 

Il est temps d’arpenter l’autre moitié de l’anse en remontant sur Hillion pour aller faire un tour du côté de la Maison de la Baie. Vous y découvrez le patrimoine naturel du site. Vous pouvez également le côtoyer à travers trois mémorables randonnées que ses guides proposent : les marais, le grand large ou encore le sentier des Polders. Un peu plus loin, à Langueux-les-Grèves, La Briqueterie vous initie aux activités de la baie.

Pléneuf-Val-André et les côtes bretonnes

 

Longez ensuite le littoral pour rejoindre Pléneuf-Val-André. Les côtes bretonnes n’en finiront pas de vous surprendre en vous présentant de multiples visages. Par ici, l’eau se transcende et se présente en un camaïeu de verts et de bleus, puis vient buter sur un rivage de longues plages de sable blond, encadré par quelques crêtes rocheuses au crâne verdoyant.

Les informations pratiques de Clubcampings dans la Baie de Saint-Brieuc

‐ Office de tourisme de la Baie de Saint-Brieuc : 7, rue Saint-Gouéno 22000 Saint-Brieuc. Tél. 0296333250. www.baiedesaintbrieuc.com.

Maison de la Baie : Site de l'Etoile 22120 Hillion. Tél. 0296322798. www.saintbrieuc-agglo.fr.

La Briqueterie : Parc de Boutdeville 22360 Langueux-les-Grèves. Tél. 0296633666.

Notre sélection de campings

Affichage :
18 camping(s) trouvé(s)