Aveyron, terre de contrastes

Lien historique entre les Cévennes et le Sud-Ouest, l’Aveyron déploie une palette impressionnante d’arguments pour séduire le visiteur : une géographie très photogénique, un territoire marqué de gorges et de causses, un passé templier qui côtoie l’art contemporain et une identité qui ne laisse pas indifférent. (Par Didier Houeix)

L’eau et la rivière

Tâchons tout d’abord d’y voir plus clair sur l’étymologie de notre destination : Aveyron car elle explique bien des choses. Les interprétations évoquent "awa" : l’eau, et "aar" : la rivière. Et l’eau coule beaucoup dans ce nom, Aveyron, car ce n’est pas une mais des rivières qui arrosent le département : le Lot, le Tarn, l’Aveyron, l’Ouche, le Dourdou… Autour de Rodez, elles guideront nos pas. Ainsi, le Dourdou creuse son lit au pied de gorges forestières qui mènent de Saint-Cyprien-sur-Dourdou à la cité de Conques. À Saint-Cyprien, le moulin de Sanhes témoigne : on y produit toujours de la farine comme au XVIIIe siècle. Pas de visite mais jetez aussi un œil à celui qui fut la demeure des abbés de Conques.

Rencontre avec le divin à Conques

Choisissez, pour votre arrivée à Conques, de faire le grand tour par la D428, vous y croiserez sans doute les derniers pèlerins de l’année en partance pour Saint-Jacques-de-Compostelle. D’ailleurs, sur les hauteurs de Conques, méfiance comme l’indiquent de nombreux panneaux qui rappellent que l’on peut en croiser à tout moment sur le bord de la route entre Espalion et Conques. Niché dans les montagnes du Rouergue, le village recense à peine 300 habitants. Débutez votre exploration par la rue du chanoine André Benazech, c’est lui qui, à la Révolution, sauva le trésor de Conques aujourd’hui visible dans l’ancien réfectoire des moines, une collection unique d’orfèvreries religieuses dont la pièce maîtresse est la statue de sainte Foy. Continuez dans les rues du château d’Humières et du couvent et imprégnez du "mystère" des lieux, celui-là même qui fit, ici, s’installer des religieux et voit toujours passer des Jacquets. Ils trouvent en ce lieu sanctuarisé la possibilité d’une rencontre avec le divin, symbolisé par l’abbatiale, emblématique et monumentale.

Un chemin de croix vers Espalion

En sortie de Conques par la D42 sur les hauteurs du Rouergue, faufilez-vous par de petites routes marquées d’une croix de calvaire différente à chaque carrefour jusqu’à Espalion. Une étape très animée, vivante, connue des pèlerins de Saint-Jacques qui passent le vieux pont enjambant le Lot de ses trois arches en pierres rouges. Prenez le temps de déambuler dans l’ancien quartier des tanneries. À deux pas, plus contemporaine, cette statue d’un scaphandrier semble avoir atterri de nulle part, comme perdue, les pieds dans l’eau du Lot. Mais il y a bien une raison à sa présence ici : les inventeurs du premier scaphandre de l’histoire de la plongée, Benoît Rouquayrol et Auguste Denayrouze, étaient aveyronnais. À Espalion, où les premiers essais furent réalisés, un musée leur est consacré. Les passionnés de Jules Verne y trouveront leur compte.

À Rodez, on célèbre la messe à l’envers

À Rodez, le visiteur prend de la hauteur. Une hauteur qui se mérite. La ville en fait voir de toutes les couleurs aux imprudents qui, du bas de la cité, se lancent à pied dans son ascension et c’est du sport ! Tout là-haut, là-haut, il y a la cathédrale que les Ruthénois observent chaque jour perchée à plus de 600 mètres d’altitude. 300 ans pour la construire car la guerre de Cent ans et la peste sont passées par là. Elle est, dit-on, à l’image des Aveyronnais : simple, sobre, épurée, rustique mais solide. C’est une cathédrale forteresse avec des meurtrières. On y célèbre la messe à l’envers : les paroissiens sont tournés vers l’ouest. Et il faut imaginer le chapitre de quatre-vingt chanoines pénétrant dans l’édifice pour s’asseoir sur la centaine de stalles, à l’image d’un territoire encore aujourd’hui très croyant, très catholique.

Hommage à Pierre Soulages

Tout près, depuis le printemps dernier, le jardin du Foirail accueille dans son nouvel écrin de verdure un étrange bâtiment, d’allure contemporaine, aux angles vifs et tout de métal rouillé. De l’acier Corten rouge sombre pour être précis. Au cœur de ce jardin totalement réhabilité, c’est le Musée Soulages, à deux pas du 4 de la rue Cambarel où naquit l’artiste. Inauguré au printemps dernier par le président de la République François Hollande, il est le nouveau phare de la cité ruthénoise. Dix ans auparavant, Pierre Soulages faisait don à la communauté d’agglomération du Grand Rodez de cinq cents pièces (eaux-fortes, lithographies, sérigraphies, gouaches, encres et broux de noix, documentation, livres, photographies…). Partout dans Rodez, on ne parle que de lui. L’office de tourisme a mis les petits plats dans les grands : refait à neuf, son hall d’accueil est d’emblée une vitrine du musée, imprégnée de l’atmosphère Soulages.

La plus importante collection de statues-menhirs de France

On en oublierait presque les autres musées et surtout le Fenaille, admirable, et le Musée Denis-Puech consacré à la sculpture et la création contemporaine. Le Musée Fenaille présente l’archéologie, l’art et l’histoire de la région du Rouergue depuis les toutes premières traces de l’homme, il y a près de 300 000 ans, jusqu’à l’aube du XVIIe siècle. Avouons-le, la surprise est totale lorsque, au début du parcours, on tombe nez à nez avec une collection unique de statues-menhirs, la plus importante en France. Des œuvres qui ne laissent pas indemne tant elles sont belles. Et si vous n’avez pas consumé toutes vos émotions en les regardant, réservez un temps pour admirer les vitraux de la cathédrale de Rodez, œuvres de Stéphane Belzère, éblouissants !

Saint-Léons-en-Lévézou, la cité des insectes

De grands hommes ont signé l’histoire de l’Aveyron, mais il en est un, plus discret, dont la vie entière consacrée aux insectes nous incite à battre la campagne en direction de Saint-Léons-en-Lévézou. Jean-Henri Fabre est né dans ce petit village en 1823. Aujourd’hui, Saint-Léons accueille sur sa colline le vaisseau Micropolis, la Cité des Insectes, fruit d’un échange : le conseil général aida le financement du film "Microcosmos" produit par Jacques Perrin et tourné dans l’Aveyron, contre soixante-dix kilomètres d’images non montées et du robot utilisés lors des prises de vue. Dans le village, les curieux pourront jeter un œil sur la maison natale de l’entomologiste, petite bâtisse rouergate.

Millau, ville des gantiers

Micropolis, le Musée Soulages ou le Viaduc de Millau font la fierté des Aveyronnais. Mais il est un animal que l’on ne saurait oublier lorsqu’il s’agit de vanter le savoir-faire de cette région : la brebis. Grâce à la production de roquefort, une activité parallèle s’est développée. Elle alimente en peaux d’agneau la ville de Millau, et ce depuis le Moyen-Âge, qui regroupe l’essentiel des gantiers de France (pas moins de 80 en 1960). En 2014, de prestigieuses maisons fournissent la haute couture. C’est le cas de la manufacture Fabre que l’actualité cinématographique a placée sous le feu des projecteurs : ses gants ont habillé les mains de Nicole Kidman dans le film d’Olivier Dahan dédié à Grâce de Monaco. Créée en 1892, la manufacture Causse Gantier est la plus importante. Elle vous accueille dans un bâtiment aux lignes contemporaines, spacieux et très lumineux, où l’intégralité des collections à vendre vous est présentée sous vitrine. Pour vous mettre l’eau à la bouche, sachez que cette ganterie est le fournisseur de Madonna, Marion Cotillard, Kylie Minogue, Sharon Stone, Claudia Schiffer… Karl Lagerfeld, la signature Chanel, a immortalisé sa propre collection chez Causse Gantier. Si vous passez au 5 de la rue des Gantières, vous pourrez l’admirer.

Peyres, village troglodyte

Après cette visite, profitez de la proximité du quartier historique pour vous rincer l’œil sur les beautés de cette ville tristement célèbre pour son bouchon autoroutier estival, aujourd’hui disparu, effacé, gommé, grâce au Viaduc de Millau mis en service en décembre 2004. Le viaduc que l’on pourra admirer d’en bas, en longeant le Tarn direction Creissels et Peyres, qu’il ne faut manquer, ne serait-ce que pour le coup d’œil. Ce village aux habitations troglodytes est réellement surprenant.

Millau, ville attractive

À l’époque de la construction du viaduc, les commerces millavois pensaient mourir : moins d’automobilistes = moins de chiffre d’affaires. Or, c’est le contraire qui s’est passé. La ville de Millau est aujourd’hui bien plus attractive qu’elle ne l’a jamais été. On s’y arrête pour une étape bienfaitrice, on s’y presse pour voir et monter dans le beffroi, symbole de la domination du roi d’Aragon sur ce territoire conquis au XIIe siècle, ou voir l’incroyable nef de l’église Notre-Dame de l’Espinasse, place Maréchal Foch, où se déroule le marché de Millau, très coloré. Pourquoi ne pas y acheter de la meringue à la truelle, spécialité locale, ou du roquefort.

La "Rolls" du Roquefort

Sachez-le, il y a roquefort et roquefort dans la ville de Roquefort-sur-Soulzon. Chez Carles, on a fait le choix d’une petite production, en suivant des procédés artisanaux et non industriels. Ainsi, le Roquefort Carles possède un goût inimitable. La boutique du 6 avenue de Lauras, à Roquefort-sur-Soulzon, ne paie pas de mine mais ici on fabrique la "Rolls" du roquefort à la pâte ivoire et à la texture onctueuse obtenue grâce aux spécificités de ses composants : un lait AOC de brebis lacaune (lait du jour, une quasi-exclusivité dans la région) et des spores de penicillium provenant d’un pain de seigle très dur façonné chaque jour par un boulanger qui travaille à temps complet pour la maison Carles. C’est avec le cœur de ce pain que l’on va ensemencer le fromage affiné sur de vieilles travées en bois de chêne, utilisées depuis des décennies dans les caves familiales creusées à même la roche.

La Couvertoirade, cité templière

Effectuez ensuite l’incontournable promenade du chemin de ronde des remparts de La Couvertoirade sur le Larzac. Passé le porche d’entrée de la cité templière, c’est en pénétrant dans les locaux de l’office de tourisme que débute cette balade panoramique. Le causse, les tours, les toits en lauze, le moulin… L’un des plus beaux villages de France vous apparaît dans son entier ceinturé par ses remparts. Des terres cultivables, de l’eau pour les hommes et les bêtes, de la pierre à profusion pour construire un château, une église, des maisons et un chemin de transhumance vers le sud. Tout ici, au XIIe siècle, à La Cubertoirata, était réuni pour une implantation solide. Les templiers, les Hospitaliers, ne fréquentent plus les ruelles de la cité, mais si vous jetez un œil attentif sur les pierres ou les stèles du cimetière, il est des signes qui ne trompent pas.

Nous garderons le Larzac

En 1971, il est d’autres signes qui ne trompent pas le monde paysan du plateau du Larzac : Gardarèm lo Larzac qui signifie "Nous garderons le Larzac" en occitan. Certes, notre dernier objectif était les cités templières de La Cavalerie et de La Couvertoirade. Malgré tout, on ne peut s’empêcher, en traversant le plateau du Larzac, de penser à la lutte qui opposa cent trois agriculteurs aux gouvernements Pompidou et Giscard d’Estaing qui souhaitaient étendre le camp militaire. L’abandon de ce projet fut, comme promis, honoré par le président François Mitterrand en 1981. Dix ans de lutte.

Raja del Gorp, l’âme du Larzac

Aujourd’hui, la D809 sépare toujours le camp militaire d’une zone agricole et naturelle labellisée par le conseil général de l’Aveyron et formée de chaos rocheux superbes : le Raja del Gorp, que l’on peut admirer en stationnant son véhicule sur un parking où débute une promenade pour le moins insolite. Ici, c’est un peu de l’âme du Larzac que vous emporterez avec vous.

Notre sélection de campings

Affichage :
70 camping(s) trouvé(s)
  •  Camping Les Calquières - Sévérac-le-Château
    + d'infos

    Sévérac-le-Château Les emplacements de ce camping sont en partie à flanc de coteau, sur des terrasses, en partie sur un terrain plat. Ils sont séparés par de petites haies. Un certain nombre d'emplacements ont vue sur les ruines du château. Le camping dispose d'une piscine chauf...

    Note des consommateurs 125 avis
    9 /10
    Note de l'expert
     
  •  RCN Vakantiepark Val de Cantobre - Nant
    + d'infos

    Nant Les emplacements plats de ce camping sont disposés sur plusieurs terrasses sur un terrain à flanc de colline plutôt escarpé. Ils sont abrités par quelques arbres et parfois séparés par de petites haies. La plupart des emplacements offrent un superbe panorama s...

    Note des consommateurs 2 avis
    9.34 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Le Caussanel - Canet-de-Salars
    + d'infos

    Canet-de-Salars Situé en bordure du lac de Pareloup, ce camping est installé dans une ferme traditionnelle dont les granges du début du XXe siècle ont été restaurées. Des animations sont organisées de juin à août avec un club pour les enfants de 4 à 10 ans et des activités po...

    Note de l'expert
     
  •  Camping Val de Saures - Entraygues-sur-Truyère
    + d'infos

    Entraygues-sur-Truyère Le Camping Val de Saures se trouve en Aveyron en France. Vacances réussies avec cet établissement situé en bord de rivière. Une connexion wifi gratuite est disponible sur place.

    Note des consommateurs 112 avis
    8.53 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Les Genêts - Salles-Curan
    + d'infos

    Salles-Curan Ce petit camping de 3 hectares fera le bonheur des pêcheurs et des familles avec de jeunes enfants. Il bénéficie d'un accès direct à la plage du lac de Pareloup où vous pourrez vous détendre et pratiquer diverses activités nautiques. Un mini-club pour les enfa...

    Note des consommateurs 140 avis
    8.51 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Du Viaduc - Millau
    + d'infos

    Millau Les emplacements sont en grande partie séparés par des grilles basses. De grands arbres font beaucoup d'ombre, une ombre dont profitent d'ailleurs presque tous les emplacements. Ce camping, pratiquement de forme carrée et plat, est directement au bord du Tarn....

    Note des consommateurs 216 avis
    8.74 /10
    Note de l'expert
     
  •  Flower Camping Le Peyrelade - Rivière-sur-Tarn
    + d'infos

    Rivière-sur-Tarn Ce terrain de 4 hectares, membre de la chaîne Flower Campings, se situe dans le parc naturel régional des Grands Causses, dans un superbe paysage et en bordure du Tarn. En termes d’animations, le camping propose un mini-club pour enfants, des tournois sportifs...

    Note des consommateurs 447 avis
    8.77 /10
    Note de l'expert
     
  •  Flower Camping Lac de Bonnefon - Naucelle
    + d'infos

    Naucelle Le cadre verdoyant et bien arboré de ce terrain ravira les amateurs de camping traditionnel privilégiant les ambiances conviviales et familiales propices à la détente. En plus des activités classiques (repas à thème, soirées dansantes et concours sportifs), l’...

    Note des consommateurs 126 avis
    9.23 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping de La Cascade - Saint-Rome-de-Tarn
    + d'infos

    Saint-Rome-de-Tarn Relaxez-vous au bord de notre piscine extérieure. Le restaurant du camping vous accueille, profitez-en. La couverture Wifi est supérieure à 90% sur le camping.

    Note des consommateurs 201 avis
    8.92 /10
    Note de l'expert
     
  •  Camping Soleil Levant - Canet-de-Salars
    + d'infos

    Canet-de-Salars Ce camping en terrasses, tout en longueur, est situé dans une anse du Lac de Pareloup et dispose de sa propre plage au bord du lac. Les emplacements sont en grande partie situés directement au bord de l’eau et ont vue sur le lac.

    Note des consommateurs 286 avis
    9.19 /10
    Note de l'expert